L'ONU prête à soutenir le Vietnam dans son développement

Le Cadre stratégique de coopération pour le développement durable pour la période 2022-2026 représente les efforts pour garantir que l'ONU se tient prête à aider à répondre aux besoins de développement du gouvernement et du peuple vietnamiens. C'est ce qu'a déclaré Pauline Tamesis, coordinatrice résidente des Nations unies au Vietnam, lors d'une interview accordée à la presse.

>>Le Vietnam s’engagera plus dans le maintien de la paix de l’ONU

>>Vietnam - ONU : signature d’un document-cadre stratégique de coopération pour le développement durable

Pauline Tamesis, coordinatrice résidente des Nations unies au Vietnam.
Photo : UNSDG/CVN

Le Cadre stratégique de coopération pour le développement durable entre le gouvernement vietnamien et toutes les agences résidentes et non résidentes des Nations unies au Vietnam pour la période 2022-2026 a été signé jeudi 11 août. Les signataires étaient le ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung, et la coordinatrice résidente des Nations unies au Vietnam, Pauline Tamesis.

Le Cadre stratégique est le document stratégique clé guidant la coopération entre le gouvernement vietnamien et les Nations unies pour accélérer les progrès vers les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Selon Pauline Tamesis, il est important d’agir tous ensemble dans ce partenariat fructueux, au milieu d'une myriade de défis à travers le monde et dans la région. Elle a également souligné l’importance des résultats concrets pour que le gouvernement et le peuple vietnamiens puissent constater l'efficacité de ce partenariat.

S'agissant de ses priorités durant le mandat au Vietnam, elle a affirmé que ses priorités étaient certainement les mêmes que celles énoncées dans le Cadre stratégique de coopération pour le développement durable, dont l’aide au gouvernement vietnamien dans la réalisation des engagements concernant les Objectifs de développement durable, la défense des droits de l'homme, les jeunes, la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes…

La coordinatrice résidente des Nations unies a estimé que le Vietnam avait obtenu de bons acquis dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et de nombreuses cibles de développement durable.

Cependant, selon elle, de nombreuses crises affectent non seulement le Vietnam, mais aussi le monde entier. Une grande partie des ressources qui auraient été consacrées aux ODD ont maintenant été partiellement détournées vers des situations plus urgentes. Mais cela permet de construire les systèmes nécessaires pour promouvoir la mise en œuvre des ODD. Pauline Tamesis a ainsi indiqué que les crises étaient une opportunité de construire de meilleurs systèmes et pour veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte dans le processus de développement du pays.


VNA/CVN