Avis internationaux recueillis pour le projet de plan directeur national décennal

Le ministère du Plan et de l’Investissement et la Banque mondiale au Vietnam ont organisé conjointement une conférence à Hanoï mardi 26 juillet pour recueillir les avis des organisations internationales et des consultants sur le projet de plan directeur national pour 2021-2030 avec une vision jusqu’en 2050.

>>Premier ministre : la planification devrait avoir une longueur d'avance

Lors de la conférence, le 26 juillet à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Selon le Dr Trân Hông Quang, directeur de l’Institut vietnamien des stratégies de développement, le plan directeur vise à créer un modèle de distribution spatiale efficace et durable pour le développement national, formant des régions de motivation, des centres économiques, des villes stratégiques, des réseaux d’infrastructures concertés et modernes avec liens étroits entre les régions, les zones urbaines et rurales.

Cela stimulera la forte croissance économique du pays, tout en accélérant la mise en œuvre de l’objectif de devenir un pays en développement avec une industrie moderne et un revenu intermédiaire élevé d’ici 2030 et un pays développé avec un revenu élevé, l’égalité, la démocratie et une société civilisée d’ici 2050, a-t-il a dit.

Commentant le projet de plan directeur, le Dr Danny Leipziger de la Banque mondiale (BM) a déclaré que la planification accordait une plus grande attention à l’environnement, au changement climatique et aux corridors économiques.

Soulignant un certain nombre de facteurs changeants, il a conseillé au Vietnam de mettre à jour en permanence la planification pour s’assurer qu’elle correspond à la réalité, tout en tirant parti de l’expérience d’autres pays pour apporter des modifications annuelles.

Les experts ont estimé qu’il était nécessaire de relier les petites villes aux grandes zones urbaines et ont souligné la nécessité pour le Vietnam de promouvoir ses avantages compétitifs de régions particulières et d’être clairement conscient des risques.

En ce qui concerne les orientations pour le développement du système urbain national incluses dans le projet de planification, le Dr Pho Duc Tùng de la BM a déclaré que le développement du système devrait assurer la durabilité et la sécurité-défense.

L’échelle du système urbain augmentera inévitablement avec le taux d’urbanisation qui devrait atteindre 50% en 2030 et 70% en 2050, représentant 85% du PIB d’ici 2030, a-t-il dit, ajoutant que les terres pour les zones urbaines devraient représenter 2,3% de la superficie naturelle du pays.

La planification et les infrastructures devraient être un peu plus rapides pour guider le développement urbain, a-t-il ajouté.

Le Dr Tùng a souligné que le système urbain est au cœur de la croissance économique, par conséquent la structure du système urbain doit être associée à la stratégie de développement économique. En particulier, il est nécessaire de se concentrer sur le développement des corridors et des zones clés en locomotive de la croissance économique.

Carolyn Turk, directrice nationale de la BM pour le Vietnam, a souligné la nécessité de réserver de la place aux facteurs qui ne sont pas prévus, tout en modifiant l’approche en fonction de la planification nationale et régionale, au lieu de chaque localité comme auparavant.

VNA/CVN