13/09/2021 09:20
Avec le soutien de l'Organisation néerlandaise de développement (SNV), la province de Thai Binh (Nord) a mis en oeuvre entre 2016 et 2021 le projet AgResults (projet AVERP) visant la reduction des émissions de gaz à effet de serre en appliquant des méthodes rizicoles durables.
>>Thai Binh : résultats économiques encourageants
>>Thai Binh : Thai Thuy développe son économie maritime
>>Thai Binh : le personnel médical part soutenir la lutte anti-COVID-19 au Sud

Le projet AgResults a é té mis en œuvre dans la province de Thai Binh de 2016 à 2021.
Photo : VNvA/CVN


Une visio-conférence a été organisée ce mois-ci afin que les parties prenantes au projet – le Comité populaire de la province de Thai Binh, l'Organisation néerlandaise de développement (SNV), le Département de la production végétale (relevant du ministère de l'Agriculture et du Développement rural) -, puissent faire le bilan des résultats du projet.

Le projet AVERP visait à construire, tester et généraliser les technologies, outils et méthodes de pointe dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans la culture et la production de riz, contribuant ainsi à améliorer les moyens de subsistance, à protéger l'environnement et à répondre à l’enjeu du changement climatique. Le projet a été mis en œuvre dans la province de Thai Binh de 2016 à 2021, divisé en deux phases. La phase I comprenait deux cultures d'essai (culture saisonnière en 2017, culture de printemps en 2018) et la phase II, quatre cultures consécutives (démarrant au printemps 2019 se terminant dans la récolte 2020). À la fin des quatre cultures d'expansion de la phase II, ce sont 47.762 foyers d'agriculteurs de 85 coopératives participèrent à l'application de quatre packages de technologie de production de riz durable de quatre unités participantes d'une superficie totale de 4. 937 ha, contrôlées par le projet. Ces technologies de production de riz durable seront ensuite déployées à grande échelle.

Les résultats du projet montrent que les technologiques mises en oeuvre ont réduit les émissions de gaz à effet de serre de 0,5 tonne/ha en moyenne et augmenté la productivité de 0,2 tonne/ha en moyenne par rapport à la riziculture traditionnelle à Thai Binh. Ces technologiques réduisent également le coût des matériaux d'environ 15 % pour les agriculteurs en raison de l'utilisation efficace des intrants.

Après cinq ans de mise en œuvre à Thai Binh, le bilan du projet permet d’envisager une extension à grande échelle avec un transfert de technologies dans tout le pays et notamment dans le delta du fleuve Rouge.

S'exprimant lors de la visioconférence, le président du Comité populaire provincial, chef du comité directeur provincial du projet AVERP, Nguyên Khac Thân, a apprécié les avantages et l'importance du projet pour le secteur agricole de Thai Binh. Il  a suggéré que le Service provincial de l'agriculture et du développement rural, les unités et localités participant au projet continuent à  appliquer les méthodes du projet dans les prochaines cultures pour produire du riz de manière durable et efficace. Il a proposé à l'Organisation néerlandaise de développement de continuer à prêter attention et à parrainer la province pour de nouveaux projets de développement durable dans les temps à venir.

L'Organisation néerlandaise de développement (SNV) vise à contribuer à la réduction de la pauvreté et à la promotion de la bonne gouvernance. Elle s’est orientée vers les organisations intermédiares qui jouent un rôle important dans le développement local.

Ses appuis répondent généralement à des besoins en renforcement des capacités, la mise à disposition des compétences et un changement d’attitude.

Xuân Lôc/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.