05/12/2019 13:31
Le 4 décembre, dans la ville de Cyberjaya, les autorités malaisiennes ont organisé la cérémonie de lancement de l'Année APEC (Forum de coopération économique Asie-Pacifique) 2020 et présenté le logo officiel de cet événement.
>>La Malaisie lance l'Année APEC 2020

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad (centre) et des officiels malaisiens participant à la conférence sur l'Année APEC 2020.
Photo : VNA/CVN

Le logo de l'APEC 2020s'inspire de la fleur nationale de la Malaisie - Bunga Raya ou fleurs de ketmie, symbolisant l'unité et la diversité. L'image des 21 pétales qui forment une fleur brillante, exprime l'esprit des 21 économies membres de l'APEC, unies dans la promotion de l'intégration économique régionale, au service du développement économique durable et prospère en Asie - Pacifique.

Les couleurs différentes des pétales symbolisent la diversité des économies de l'APEC, tandis que les trois pistils au centre illustrent les vagues de l'océan Pacifique, rapprochant les 21 économies membres selon les principes fondamentaux de l'APEC. En outre, les 14 étoiles du logo représentent les 14 états de la Malaisie.

S'exprimant lors de la cérémonie, le Premier ministre Mahathir Mohamad a affirmé que la Malaisie s'efforcerait d'organiser avec succès l'Année de l'APEC 2020, en mettant l'accent sur les programmes sur l’investissement et le commerce durables afin de stimuler la croissance  et apporter la prospérité aux populations des économies membres.

Établi en 1989 pour améliorer la croissance économique et la prospérité de la région et pour renforcer la communauté Asie-Pacifique, l’APEC compte 21 économies membres, lesquelles représentent près de 60% du PIB mondial et environ 47% du commerce mondial. La Malaisie est un membre fondateur de l'APEC. Elle a également accueilli le Sommet de l’APEC en 1998.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

À Hanoï, au village de l’encens parfumé De passage dans la commune de Quang Phú Câu, en périphérie de Hanoï, on sera saisi par l’ambiance qui anime les fabricants d’encens. Ces bâtonnets sont brûlés par millions lors des fêtes traditionnelles, surtout à l’occasion du Nouvel An.