11/07/2020 16:07
La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi 10 juillet la reprise de la production et des exportations de pétrole en Libye après environ six mois de blocage lié au conflit dans le pays.
>>Pétrole : l’Opep+ entame la seconde phase de réduction de la production
>>Libye : reprise de la production sur un important champ pétrolier

La raffinerie de pétrole dans la ville de Ras Lanuf, dans le Nord de la Libye, le 3 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

La Libye, qui dispose des réserves de pétrole les plus abondantes d'Afrique, est déchirée par un conflit entre deux pouvoirs rivaux : le Gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par l'ONU et basé à Tripoli et le maréchal Khalifa Haftar, qui règne sur l'Est et une partie du Sud.

Aidés militairement par Ankara, les pro-GNA ont engrangé d'importantes victoires ces derniers mois prenant le contrôle de l'ensemble du Nord-Ouest et chassant les pro-Haftar qui menaient depuis avril 2019 une offensive pour prendre la capitale Tripoli.

Le maréchal Haftar -soutenu lui par l'Égypte, les Emirats arabes unis et la Russie- garde toutefois le contrôle de la majorité des installations pétrolières.

Les pro-Haftar bloquaient depuis le 17 janvier la production et les exportations du pétrole sur les champs et terminaux les plus importants du pays, pour réclamer, selon eux, une répartition équitable des revenus du pétrole gérés par le GNA.

Un premier navire devait commencer en journée à charger le brut du port pétrolier al-Sedra (Est), a indiqué dans un communiqué la NOC.

Mais la production prendra du temps pour atteindre ses niveaux d'avant le blocage - environ 1,2 million de barils par jour - "en raison des dommages importants causés aux réservoirs et infrastructures par le blocus illégal imposé depuis le 17 janvier", selon elle.

La compagnie a également annoncé "la levée de la force majeure sur les exportations" en Libye. Cette mesure, invoquée dans des circonstances exceptionnelles, permet une exonération de la responsabilité de la NOC en cas de non-respect des contrats de livraison de pétrole.

Officiellement, la NOC est une entité neutre et indépendante, mais le camp Haftar l'accuse de financer les "milices du GNA".
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.