09/07/2020 23:29
Le président de l’Association indonésienne des industries des aliments et des boissons (GAPMMI), Adhi Lukman, a exprimé sa conviction que l’Accord de partenariat économique global régional (RCEP) serait signé cette année, indépendamment de la crise du nouveau coronavirus.
>>Le RCEP enverra "un signal politique fort" s’il est signé cette année
>>Les liens entre le Vietnam et la Malaisie se renforceront avec le RCEP

Adhi Lukman (droite) lors d'une interview de l’Agence Vietnamienne d’Information, le 9 juillet à Jakarta. Photo : VNA/CVN

Adhi a déclaré à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) que l’ASEAN et six partenaires discutaient depuis longtemps du document et qu’il était temps pour eux de parvenir à un consensus et de le mettre en œuvre. Il a déclaré que l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a appelé à la libéralisation du commerce et de l’investissement, en particulier pour les produits alimentaires et agricoles, dans le but d’assurer la sécurité alimentaire au milieu de la pandémie de COVID-19. C’est pourquoi la GAPMMI a soutenu la signature du RCEP cette année.

Les négociations sur ce traité de libre-échange ont débuté en novembre 2012, portant sur les biens, les services, les investissements, la coopération économique et technique, la concurrence et les droits de propriété intellectuelle. Une fois signé, l’accord bénéficierait aux entreprises opérant dans le domaine de l’alimentation et des boissons, en particulier celles des grands marchés comme la Chine, l’Inde et l’Indonésie, a estimé Adhi Lukman.

Pour optimiser les opportunités et atténuer les effets négatifs du RCEP, il est indispensable d’améliorer la compétitivité, en particulier dans le contexte de la quatrième révolution industrielle, a-t-il suggéré. Selon Adhi, la valeur totale du commerce des produits alimentaires et des boissons entre le Vietnam et l’Indonésie a dépassé 300 millions de dollars en 2019, dont environ 265 millions de dollars provenaient des exportations indonésiennes. Le Vietnam et l’Indonésie ont un grand potentiel pour stimuler le commerce, a-t-il souligné.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.