Les Philippines luttent contre l'inflation

Le président philippin Ferdinand Marcos Jr. a approuvé la recommandation du ministère de l'Économie de prolonger les réductions tarifaires sur le riz et d'autres produits alimentaires jusqu'à la fin de l'année prochaine pour freiner l'inflation.

>> L'inflation aux Philippines décélère en août

>> Les Philippines créent un fonds national d'investissement de 2 milliards d'USD

Les habitants font des achats dans un marché à Manila.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon le bureau présidentiel des Philippines, les tarifs modifiés approuvés en 2021 devaient expirer à la fin de cette année, mais le taux d'inflation au plus haut depuis 14 ans justifiait une prolongation du report des tarifs jusqu'au 31 décembre 2023.

Cela signifie que le taux tarifaire sur le riz importé restera à 35 %, tandis que les prélèvements à l'importation sur les produits à base de maïs et de porc resteront respectivement à 5%-15% et 15%-25%, a indiqué le bureau dans un communiqué le 18 décembre.

Le tarif sur les importations de charbon, un combustible clé dans la production d'électricité, restera à zéro jusqu'à la fin de l'année prochaine, mais sera révisé régulièrement.

Le secrétaire à la planification socio-économique, Arsenio Balisacan, a déclaré que grâce à cette politique, ils augmenteront leurs approvisionnements alimentaires nationaux, diversifieront les sources d'aliments de base et tempéreront les pressions inflationnistes résultant des contraintes d'approvisionnement et de la hausse des prix internationaux des intrants de production.

L'inflation des prix à la consommation en novembre était de 8,0%, bien au-dessus de la fourchette cible de 2% à 4% de la banque centrale des Philippines pour cette année et à moyen terme.

La flambée de l'inflation a incité la banque centrale des Philippines à relever sept fois les taux d'intérêt cette année et à prévoir un nouveau resserrement en 2023 pour ramener l'inflation à son objectif.

Arsenio Balisacan a déclaré que le pays était déterminé à diriger son économie pour atteindre l'objectif de croissance économique de 6,0% à 7,0% pour 2023.

VNA/CVN

back to top