Le secteur immobilier malaisien devrait faire face à des défis en 2023

Le secteur immobilier malaisien continuera de faire face à de nombreux défis en 2023, en raison d'une offre excédentaire évidente de propriétés dans certains secteurs et emplacements du pays, ont déclaré des initiés.

>> L'IPI de la Malaisie en hausse de 4,6% en octobre

>> La Malaisie attire près de 44 milliards d'USD d'investissements en neuf premiers mois de 2022

L'impact de la pandémie de COVID-19 sur le marché immobilier malaisien était très évident.
Photo : AFP/VNA/CVN

S'adressant à un récent atelier en ligne sur les perspectives de l'immobilier 2023, le directeur général de Malaysian Resources Corp Bhd, Mohd Imran Mohamad Salim, a déclaré que l'impact de la pandémie de COVID-19 sur le marché immobilier était très évident, notamment l'inflation, la hausse des taux d'intérêt, le retard de productivité, les pénuries de main-d'œuvre comme ainsi que des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement qui augmentent les coûts ou réduisent la productivité.

Les ventes immobilières ont été impactées en raison de l'ordonnance de contrôle des mouvements (MCO) et des confinements mis en place tout au long de 2020 et 2021, a-t-il ajouté.

Selon Mohd Imran, les promoteurs immobiliers malaisiens se concentrent désormais sur le maintien de leurs coûts bas tout en examinant le type de produits à proposer, et ils trouveront des moyens très innovants de vendre et de promouvoir leurs produits, voire d'étendre migration d'un secteur immobilier à un autre.

Pour les consommateurs, c'est maintenant un très bon moment pour acheter car le secteur immobilier connaît le cycle pour s'occuper du stock qui est facilement disponible, en plus de nombreuses offres innovantes, a-t-il noté.

Pendant ce temps, Azmir Merican, directeur général de Sime Darby Property Bhd, était d'avis que la demande de propriétés ne devrait pas chuter de manière drastique en 2023, au milieu du ralentissement attendu. Il a déclaré que le secteur avait connu une reprise importante cette année, tirée par une demande refoulée.

Il a également souligné que la demande de produits de propriété industrielle restera attractive.

VNA/CVN

back to top