23/01/2019 23:41
Le Sénat américain votera jeudi 24 janvier deux propositions de loi visant à mettre fin à la fermeture partielle du gouvernement fédéral qui dure depuis déjà un mois, ont annoncé mardi 22 janvier les chefs des groupes parlementaires républicain et démocrate de la haute assemblée.
>>États-Unis: le "shutdown" pèse sur le cours de la justice
>>Nancy Pelosi demande à Trump de reporter son discours sur l'état de l'Union

Les sénateurs ont bloqué le texte visant à abroger le plafond budgétaire américain.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'une propose d'allouer 5,7 milliards de dollars à la construction du mur à la frontière américaine que réclame le président Donald Trump, l'autre propose de prolonger jusqu'au 8 février le financement des organes fédéraux fermés. 

Le compromis a été atteint entre Mitch McConnell, chef de la majorité républicaine au Sénat, et Chuck Schumer, patron des sénateurs démocrates. Malgré l'adoucissement apparent du climat au Capitole, ces deux projets de loi font toujours face à des incertitudes, car ils doivent recueillir chacun au moins 60 voix pour être adoptés.

Les élus républicains ont depuis longtemps pris le parti de M. Trump en insistant sur le fait que toute législation visant à rouvrir le gouvernement doive inclure un financement pour le mur frontalier, tandis que les démocrates ont demandé à plusieurs reprises au Congrès de rouvrir le gouvernement avant que les deux parties ne discutent du financement de la sécurité frontalière.

Donald Trump a proposé samedi dernier 19 janvier de prolonger les protections accordées aux enfants arrivés comme clandestins en échange de 5,7 milliards de dollars pour ce mur qu'il a promis de longue date à ses électeurs.

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a pourtant répondu dans un communiqué que cette proposition était "une compilation de plusieurs initiatives précédemment rejetées", estimant que cette offre avait peu de chances d'obtenir les voix nécessaires pour être adoptée. M.

Trump a repris mardi 22 janvier sa défense du mur frontalier. "Si nous construisons un mur ou une barrière empêchant les criminels et les drogues d'entrer dans notre pays, la criminalité baissera à un niveau record!", a-t-il tweeté.

Mme Pelosi a dit le même jour que les démocrates à la Chambre des représentants voteraient cette semaine sur "plus de projets de loi bipartites pour rouvrir le gouvernement et agiront pour renforcer le financement de solutions de sécurité frontalière qui fonctionnent". Ce "shutdown" record, qui en est à son 32e jour, touche un quart du gouvernement fédéral, obligeant environ 420.000 employés "essentiels" à travailler sans salaire et 380.000 autres à prendre des congés sans solde.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.