20/04/2021 21:06
Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et son prédécesseur Ban Ki-moon ont appelé les pays d’Asie du Sud-Est à promouvoir les efforts pour mettre à fin la crise au Myanmar.
>>Le Vietnam appelle à enrayer la violence et à promouvoir le dialogue au Myanmar
>>Le Vietnam exprime son inquiétude face à l'escalade de la violence au Myanmar
>>Myanmar : tollé mondial au lendemain de la journée la plus sanglante depuis le coup d'État

Des policiers birmains dans l'arrondissement de Hlaingthaya, ville d'Yangon.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a estimé lors du débat le 19 avril au Conseil de sécurité, que la coopération entre les Nations unies et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) était cruciale pour aider à mettre fin à la crise au Myanmar.

"Aujourd’hui, le rôle de l’ASEAN est plus crucial que jamais alors que la région est confrontée à une crise urgente au Myanmar. J'ai appelé à plusieurs reprises la communauté internationale à œuvrer, collectivement et par des voies bilatérales, pour aider à mettre fin à la violence et à la répression par les militaires", a déclaré M. Guterres.

"La coopération des Nations unies avec l’ASEAN à cet égard est vitale. La situation exige une réponse internationale solide fondée sur un effort régional unifié", a ajouté M. Guterres, qui a exhorté les acteurs régionaux à tirer parti de leur influence pour empêcher une nouvelle détérioration et "trouver une issue pacifique à cette catastrophe".

De son côté, Ban Ki-moon a exhorté les dirigeants de l’ASEAN à prendre des mesures immédiates et concertées à leur sommet spécial sur le Myanmar prévu le 24 avril prochain.

Il a également jugé crucial que le Conseil de sécurité de l’ONU aille au-delà des déclarations et passe à l’action collective. "Le Conseil de sécurité de l'ONU ne peut négliger son obligation fondamentale d'empêcher une situation de se détériorer, dans laquelle tant d'innocents sont tués", a-t-il dit. Il a demandé instamment au Conseil de sécurité de prendre des mesures immédiates pour mettre fin à la violence et aux effusions de sang et lancer un processus de restauration de la paix et de la démocratie au Myanmar.

Le chef de la junte Min Aung Hlaing devrait assister au sommet spécial de l'ASEAN sur  le Myanmar qui aura lieu le 24 avril en Indonésie.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.