03/03/2021 12:09
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

>>Biden promet suffisamment de vaccins pour tous les adultes américains "d'ici fin mai"
>>Face au virus en France, l'exécutif joue la carte de la vaccination élargie
 

Une soignante montre une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le COVID-19 à l'hôpital de Sungai Buloh, en Malaisie, le 2 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN


Les États-Unis auront suffisamment de vaccins contre le COVID-19 pour tous les adultes du pays "d'ici fin mai", a assuré mardi 2 mars le président Joe Biden, dans un climat d'optimisme qui a poussé l'État du Texas à annoncer la levée prochaine de l'obligation de porter un masque et la réouverture totale de ses commerces.

Optimisme aux États-Unis 

Le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, a annoncé mardi 2 mars la fin du port du masque obligatoire et la réouverture totale des commerces, estimant que le deuxième État le plus peuplé des États-Unis avait "les moyens de protéger" sa population du coronavirus.


Record de 1.641 morts au Brésil 

L'épidémie de COVID-19 a fait un nombre record de 1.641 morts au cours des dernières 24 heures au Brésil, où les contaminations connaissent une nouvelle phase d'accélération, ont annoncé mardi les autorités sanitaires.

Le Brésil est le deuxième pays le plus endeuillé en chiffres absolus, derrière les 
États-Unis.

Accord J&J/Merck 

Le président américain Joe Biden a annoncé mardi 2 mars un accord entre les géants pharmaceutiques Merck et Johnson & Johnson pour augmenter la production du vaccin contre le COVID-19 du second, dont les usines fonctionneront par ailleurs désormais sans interruption.

 


L'Agence européenne des médicaments a par ailleurs annoncé mardi 2 mars qu'elle se réunirait le 11 mars pour décider si elle donne son feu vert au déploiement du vaccin Johnson & Johnson au sein de l'Union européenne.

Ce vaccin à injection unique, déjà utilisé en Afrique du Sud et autorisé aux 
États-Unis, serait le quatrième à être approuvé dans l'Union européenne.

Vaccins : le mécanisme Covax accélère

Nigeria, Kenya, Angola et République démocratique du Congo (RDC) ont à leur tour reçu mardi 2 mars en Afrique leurs premières doses de vaccins contre le COVID-19, financés par le dispositif Covax créé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au bénéfice des pays les plus démunis.

Un vol transportant 3,94 millions de doses de vaccin britannique AstraZeneca/Oxford est arrivé à Abuja, capitale du pays le plus peuplé d'Afrique avec 200 millions d'habitants.

Il s'agit du premier lot des 16 millions de doses de vaccin britannique AstraZeneca/Oxford qui doivent arriver dans les prochains mois au Nigeria, où les soignants et les professions à risque seront les premiers vaccinés, dès vendredi 27 février, ont assuré les autorités.

L'Irak et le Nicaragua commencent à vacciner 

Le Nicaragua a lancé mardi 2 mars sa campagne d'immunisation contre le COVID-19 avec le vaccin russe Spoutnik V, a annoncé le gouvernement.

L'Irak a commencé mardi 2 mars à vacciner des médecins après avoir reçu dans la nuit 50.000 doses de vaccins du laboratoire chinois Sinopharm.

L'Australie reste fermée 

L'Australie va étendre d'au moins trois mois la fermeture de ses frontières internationales, une politique d'auto-isolation visant à la protéger du COVID-19 déjà en vigueur depuis un an, a indiqué un ministre mardi 2 mars.

Pelé vacciné 

Pelé, légende du football brésilien et mondial, a été vacciné contre le COVID-19 mardi et a qualifié ce jour d'"inoubliable".

Le triple champion du monde, âgé de 80 ans, en a profité pour appeler ses compatriotes à ne pas baisser la garde face à une pandémie qui tue actuellement plus de 1.100 personnes par jour au Brésil.

Plus de 2,5 millions de morts 

La pandémie de COVID-19 a fait au moins 2,54 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi 2 mars à 11h00 GMT. Les 
États-Unis sont le pays comptant le plus de morts (516.456), suivis par le Brésil (257.361) et le Mexique (186.152).

Ces chiffres fondés sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.