01/08/2021 19:19
Un gouvernement intérimaire a vu le jour dimanche 1er août au Myanmar. Le Premier ministre est le commandant des forces armées, le général en chef Min Aung Hlaing. Son adjoint militaire Soe Win occupe le poste de vice-Premier ministre. Plusieurs ministres fédéraux ont été nommés ainsi qu’un procureur fédéral.

>>Le Myanmar s'engage à travailler avec l'envoyé spécial de l'ASEAN
>>Le Myanmar forme un gouvernement intérimaire
 

Le commandant des forces armées, le général en chef Min Aung Hlaing.

Photo : AFP/VNA/CVN


Le général en chef Min Aung Hlaing a déclaré que son pays envisageait d’organiser des élections générales multipartites pendant la dernière moitié de 2023, après six mois de préparation qui devraient s’achever en août 2023.

Le gouvernement birman est prêt à collaborer avec l’envoyé spécial que nommera l’ASEAN, a-t-il promis.


La Myanmar est en crise depuis le 1er février 2021, date de l’arrestation, par l’armée, de la conseillère d’État, Aung San Suu Kyi, et des responsables de la Ligue nationale pour la démocratie qu’elle accusait de fraudes électorales. L’armée a alors pris le pouvoir et a décrété l’état d’urgence pour un an sur l’ensemble du pays.

L’ASEAN est en tête des actions diplomatiques pour aider le Myanmar à résoudre sa crise.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.