Le "moulin à riz en pierre", une gargote de thé originale au cœur de la capitale

Lors des jours d'été étouffants, les gens de tous bords, les chauffeurs de xe ôm (moto-taxi), en passant par les transporteurs de xich lô (cyclo-pousse), les chiffonniers, mais aussi les employés s'arrêtent à la gargote de thé du "moulin à riz en pierre", dans l’arrondissement de Tây Hô (Hanoï), pour y déguster de savoureuses tasses de thé tout en profitant du vent frais du lac de l’Ouest.

>> Des gargotes ambulantes pour se réinsérer

>> Pause thé sur les trottoirs de Hanoï

La gargote de thé du "moulin à riz en pierre" de Mme Chin se situe dans l’arrondissement de Tây Hô (Hanoï).
Les moulins à riz en pierre verte se tansforment en chaises pour la gargote de thé de Mme Chinh.
Les moulins à riz en pierre verte se tansforment en chaises pour la gargote de thé de Mme Chinh.

Les gens appellent souvent la gargote de thé de Mme Chinh (80 ans), dans le village de Phu Thuong (arrondissement de Tây Hô), comme celle du "moulin à riz en pierre" car elle en possède une vingtaine en pierre verte.

"Il y a plus de 20 ans, chaque ménage possédait au moins 2 à 3 moulins en pierre pour battre le riz. Maintenant que le riz est récolté par des machines, ces moulins sont tombés dans l’oubli. Je les utilise donc comme chaises pour ma gargote. Cela m’aide à économiser de l’argent et je n’ai pas à acheter des chaises en plastique ", partage l’octogénaire.

Chaque moulin pèse envion un quintal, mesure 50 à 60 cm de hauteur et possède un rayon de surface d'environ 30 cm.

Texte : Vu Hiên/CVN

Photos : Lê Phu/CVN

back to top