La vénérable pagode Thành à Lang Son

L’ancienne pagode Thành, inscrite dans la liste des sites historiques nationaux, est un haut lieu du tourisme spirituel de la province de Lang Son (Nord). Sa particularité ne tient pas qu’à son ancienneté, mais aussi à son histoire.

>> La pagode Ông Met, haut lieu touristique de Trà Vinh

>> Les pagodes, un pilier spirituel de l'ethnie khmère à Soc Trang

>> La pagode de Long Truong

La pagode Thành à Lang Son (Nord).  

La pagode Thành a été construite au XVe siècle (sous la dynastie des Lê antérieures) au bord de la rivière de Ky Cùng. Son nom a changé plusieurs fois. Elle s’est d’abord appelée Huong Lâm Tu, puis Diên Khanh Tu et Tuân Khanh Tu. Il faudra attendre 1796 pour qu’elle soit relocalisée à son emplacement actuel et rebaptisée Diên Khanh Tu. Cependant, les habitants ont l’habitude de l’appeler “la pagode Thành”, littéralement “la pagode de la citadelle”, car elle se situe juste à côté d’une ancienne citadelle.

Une architecture religieuse traditionnelle

Le bâtiment est un exemple parfait de l’architecture religieuse traditionnelle du Vietnam. Il se compose de huit pièces qui ont fait l’objet de campagnes de restauration régulières pour être conservées dans le meilleur état possible. Le portique à trois entrées (Tam Quan) supporte 24 toitures, chacune de quatre pans recourbés aux extrémités, recouverts de tuiles en forme d’écailles de poisson.

La toiture du sanctuaire est une véritable œuvre d’art ornée de sculptures sophistiquées représentant les quatre animaux sacrés de la croyance populaire asiatique : le dragon, la licorne, la tortue et le phénix. Elle est supportée par des colonnes géantes en lim (bois précieux réputé pour sa durabilité) de 9 m de haut.

La porte de la pagode est aussi finement sculptée de motifs des quatre plantes représentant les quatre saisons (abricotier, pin, chrysanthème et bambou). La pagode héberge deux antiquités : une cloche de 600 kg fondue en 1671 sous le règne du roi Lê Huyên Tông, et une stèle érigée en 1796 sous celui du roi Canh Thinh. En outre, une statue géante de Bouddha Shakyamuni de 30 tonnes trône au sein du sanctuaire.

La statue de la déesse de la miséricorde Kuan Yin aux mille yeux et mille bras fait partie de la collection exceptionnelle des 53 statues en bronze de la pagode Thành.  

Quand j’étais petit, mes grands-parents et mes parents m’ont emmené dans cette pagode pour la visiter et y prier. Aujourd’hui, ma famille maintient toujours cette habitude. En effet, la pagode Thành n’est pas seulement un site de tourisme spirituel, elle possède aussi une grande valeur culturelle. Chaque fois que je la regarde, je me sens fier d’être un habitant de Lang Son”, partage Hoàng Minh Vu, un habitant de Lang Son.

La pagode abrite le bureau du conseil d’administration de l’antenne de l’Église bouddhique du Vietnam dans la province de Lang Son. Chaque année, elle accueille de nombreuses activités bouddhiques, dont les fêtes de Vu Lan (Ullambana ou cérémonie d’hommage aux âmes des ancêtres) et de Vesak (qui commémore la naissance, l’illumination et la mort du Bouddha).

Le plus grand nombre de statues en bronze

Nous nous efforçons de mener à bien la gestion et la restauration de notre pagode. Elle conserve toutes les valeurs architecturale, culturelle et historique d’une ancienne pagode typiquement vietnamienne. Si vous vous rendez à Lang Son, ne manquez pas de la visiter pour profiter de sa sérénité, de sa beauté du paysage et prendre conscience de la nécessité de préserver et valoriser les traditions et le patrimoine culturel de notre peuple”, conseille Thich Quang Truyên, chef du conseil d’administration de l’antenne de l’Église bouddhique du Vietnam dans la province de Lang Son, également bonze gérant de la pagode Thành.

Avec sa collecte exceptionnelle de 53 statues en bronze, la pagode Thành a été reconnue en 2007 par Guiness Vietnam comme la pagode ayant le plus grand nombre de statues en bronze du pays. Chacune de ses statues est une œuvre d’art. Le soir du 18 mai 2008, les bonzes et les fidèles ont lâché 10.000 lanternes dans la rivière Ky Cùng pour célébrer Vesak et prier pour la paix dans le monde. Avec cette activité, la pagode Thành a été reconnue par Vietkings, l’organisation des records du Vietnam, comme la pagode ayant le nouveau record national de lâcher de lanternes pour la paix.

Cette pagode contient des valeurs uniques et originales. Elle fait partie du complexe de vestiges historiques appelé Ky Cùng thach dô. La pagode est un emblème culturel de la province de Lang Son. Dans le cœur des habitants, elle est considérée comme une borne culturelle sur le bouddhisme. Ce lieu devrait attirer davantage de touristes vietnamiens et étrangers désireux de découvrir l’immense trésor culturel de notre province”, déclare Hoàng Van Pao, président de l’Association du patrimoine de la province de Lang Son.

La pagode Thành est un véritable havre de paix et de sérénité. Venez nombreux !

Texte et photos : VOV/CVN

back to top