Le ministère de la Police fait le point sur ses travaux en 2022

Le ministère de la Police a tenu lundi 19 décembre une conférence de presse pour informer les médias de ses travaux cette année, y compris des informations sur une série d’affaires majeures suivies par l’opinion publique.

>> Affaire Viêt A : la police met sous séquestre 1,7 billion de dôngs

>> Poursuite en justice de sept accusés dans une affaire de corruption au ministère des AE

>> Le ministère de la Police et la JICA renforceront leurs liens

Lors d'un point presse du ministère de la Police, le 19 décembre à Hanoï. 
Photo : VNA/CVN

Lors de l’événement, le chef adjoint de l’Agence de police d’enquête sur la corruption, l’économie et la contrebande (C03) du ministère, Vu Nhu Hà, a déclaré que l’agence avait poursuivi deux affaires et 27 prévenus pour enquêter sur des violations à la Van Thinh Phat Holdings Group Corporation.

Le responsable a également fait savoir que 29 cas et 102 personnes impliquées dans la surfacturation du kit de test COVID-19 chez Viêt A Technologies JSC ont été poursuivis.

Le ministère a également détecté des signes d’actes répréhensibles dans la gestion, la recherche et le transfert du projet scientifique sur les kits de test COVID-19 au ministère des Sciences et des Technologies et dans l’autorisation de circulation des kits de test et les négociations de leur prix avec la compagnie Viêt A au ministère de la Santé.

Un certain nombre de questions liées à l’affaire font l’objet d’une enquête approfondie, a déclaré Vu Nhu Hà, ajoutant que l’Agence de police d’enquête sur la corruption, l’économie et la contrebande continuera à collecter davantage de preuves et de documents.

Concernant le scandale lié aux "vols de rapatriement" au Département consulaire du ministère des Affaires étrangères, d’autres ministères et localités, l’agence a indiqué avoir engagé à ce jour des poursuites judiciaires contre 35 personnes.

VNA/CVN

back to top