Affaire Viêt A : la police met sous séquestre 1,7 billion de dôngs

La police a mis sous séquestre 1,7 billion de dôngs (69,35 millions d'USD) remis par les personnes impliquées dans le scandale de l’affaire des kits de test COVID-19 chez Viêt A Technologies JSC, a informé jeudi 1er décembre le ministère de la Police.

>> La police a mis la main sur 1.220 milliards de dôngs liés à Viêt A

>> Affaire de Viêt A : la police a saisi et bloqué 70 millions d'USD

>> Les violations de la loi seront certainement sanctionnées

>> Mise en examen de Chu Ngoc Anh, Nguyên Thanh Long et Pham Công Tac

Le général de division Tô Ân Xô, chef de cabinet et porte-parole du ministère de la Police, lors de la conférence de presse du gouvernement, à Hanoï, le 1er décembre. 
Photo : VNA/CVN

Il s’agit d’une affaire complexe provoquant l’exaspération du public dans laquelle de nombreux responsables et membres du Parti, dont de nombreux hauts fonctionnaires, ont été punis, a indiqué à la presse le général de division Tô Ân Xô, chef de cabinet et porte-parole dudit ministère.

L’agence de police d’enquête du ministère de la Police a décidé de poursuivre et d’appliquer des mesures préventives contre 29 personnes, tout en bloquant de nombreux comptes de transactions, des livrets de dépôts bancaires et en saisissant de nombreux actifs, a-t-il fait savoir.

Les sanctions pour les personnes impliquées dans l’affaire ont été appliquées à trois niveaux en fonction de leurs rôles et actes, garantissant à la fois la rigueur des réglementations légales et l’humanité et la clémence du régime, a poursuivi le porte-parole.

Il a souligné que le ministère conseille aux contrevenants d’avouer honnêtement leurs méfaits à l’agence autorisée ou de restituer l’argent issu de la corruption pour bénéficier de la clémence lorsque l’enquête sur l’affaire sera élargie.

VNA/CVN

back to top