17/06/2022 09:40
Le vol inaugural de la fusée Ariane 6 ne pourra pas avoir lieu fin 2022 comme prévu, certains tests ayant pris du retard, a-t-on appris jeudi 16 juin auprès de l'Agence spatiale européenne (ESA).
>>Internet spatial : contrats géants d'Amazon avec trois lanceurs, dont Ariane 6
>>Espace : ArianeGroup va à son tour développer un lanceur réutilisable

Le nouveau site de lancement de la fusée Ariane 6, à Kourou, au Centre spatial européen en Guyane française, le 28 septembre 2021.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Ariane 6 volera en 2023, pas en 2022", a indiqué un responsable lors d'un point presse, sans plus de précisions. Un nouveau calendrier sera communiqué le 13 juillet.

Initialement programmé en 2020, le premier vol d'Ariane 6 avait déjà dû être reporté en raison de la pandémie de COVID-19.

Ce nouveau report est lié à des retards sur le programme d'essais. "Nous progressons bien mais il reste encore des étapes à franchir", selon l'ESA. Les tests à feu de l'étage supérieur du lanceur, dont le moteur est réallumable, prévus à Lampoldshausen (Allemagne), ont notamment connu des "difficultés". "Nous sommes maintenant sur la dernière ligne droite avant ces tests", assure-t-on.

Les deux étages du lanceur, arrivés à Kourou, en Guyane, s'apprêtent en outre à commencer les essais combinés avec le pas de tir, autre étape clé du processus de qualification du système.

Ariane 6 doit permettre de relancer la compétitivité du lanceur européen qui fait face à une concurrence de plus en plus féroce, essentiellement celle de l'Américain SpaceX.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Le Laos, l’une des destinations préférées des touristes vietnamiens Selon un rapport du ministère laotien de l’Information, de la Culture et du Tourisme, le nombre de visiteurs internationaux dans ce pays augmente à nouveau, après l'ouverture complète des frontières au Laos début mai.