16/02/2021 16:14
Chaque année, à l’arrivée du Nouvel An lunaire, les H’mông du district de Vi Xuyên, dans la province de Hà Giang (Nord), ainsi que les familles H’mông vivant dans le village culturel et touristique des ethnies du Vietnam (à 40 km du centre-ville de Hanoï) organisent un culte dédié au génie de la forêt.
>>La fête dédiée au génie de la forêt des Co Tu
>>La fête du culte du "Génie de la forêt" des Nùng
>>La fête du culte du "Génie de la forêt" des Pu Péo

Cérémonie de culte au génie de la forêt des H’mông. Photo : DCS/CVN

Dans l’esprit des H’mông, chaque forêt est gérée par un génie. Le culte consacré au génie de la forêt est lié étroitement à la protection des forêts. De plus, ce culte a pour but de solliciter une météo clémente propice à d’abondantes récoltes.

Les H’mông pratiquent le culte dédié au génie de la forêt au premier jour du Nouvel an lunaire car ils pensent que c’est le jour le plus approprié de l’année. Le jour de la cérémonie, les gens apportent au lieu de culte des offrandes comprenant chèvre, poulet, tofu et banh chung (gâteau de riz gluant carré).

Le lieu de culte a été choisi par un chaman réputé, connaissant les rituels du clan. Si tout le monde peut assister à la cérémonie, seuls les hommes peuvent participer directement aux rituels. La cérémonie est divisée en deux parties. Pour la première, le chaman utilise des animaux vivants comme offrandes. Après avoir brûlé de l’encens, il brûle les poils des animaux sacrificiels, puis fait des signes pour qu’elles se réincarnent. Ensuite, le chaman prononce une prière afin d’inviter le génie de la forêt à recevoir les âmes sacrificielles. Enfin, les animaux sont amenés sur le lieu du sacrifice. La viande est utilisée comme offrandes pour la deuxième partie de la cérémonie de culte.

Lors de cette deuxième partie, le chaman invite le génie de la forêt à recevoir les offrandes et il récite les vœux des villageois pour le Nouvel An. Le rituel prendra fin lorsque le chaman brûlera des papiers tachés du sang des animaux et arrosera d’alcool le pied de l’arbre sacré où se trouve l’autel du génie de la forêt.

Après les rituels, le chaman raconte d’anciennes histoires mystérieuses de la forêt. Tout le monde est certain que le génie de la forêt restera toujours à côté d’eux et les protégera.

En plus d’être un rituel traditionnel unique de l’ethnie H’mông, le culte dédié au génie de la forêt a encore une signification très importante dans la sensibilisation les gens à la préservation et à la protection des forêts. 
 
VNP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Les plus belles plages du Vietnam Avec un littoral s’étirant sur plus de 3.000 km, le Vietnam abrite de nombreuses plages de sable fin. Sans oublier la multitude de baies, marais, lagunes et autres blocs de pierres à la structure originale, ou encore les îles tropicales aux plages immaculées.