Le Courrier du Vietnam, 17 ans pleins d'allant

Le Courrier du Vietnam a 17 ans. Témoin vivant de l'importance que revêt la francophonie au Vietnam, le Courrier du Vietnam reste au cours de ces 17 ans et restera pour les lecteurs francophones une source privilégiée d'information sur les développements au Vietnam et son rôle croissant dans les relations internationales.

17 ans d'existence ! Sans compter ces 30 années de gestation durant lesquelles le Courrier du Vietnam, au départ multilingue, hebdomadaire et de publication réduite s'est transformé en un quotidien francophone aux informations plus fournies. Que ce soit des articles centrés sur la politique, l'économie et la culture nationales, ou plus largement des articles d'analyse de la scène internationale, chacun y trouve son intérêt.

Témoin vivant de l'importance que revêt la francophonie au Vietnam, le Courrier du Vietnam restera pour les lecteurs francophones une source privilégiée d'information sur les développements au Vietnam et son rôle croissant dans les relations internationales. Les relations entre la Belgique et le Vietnam mobilisent de nombreux acteurs, fort intéressés par les développements au Vietnam. Grâce également à l'édition en ligne, le Courrier permet à ces nombreux acteurs et tant d'autres lecteurs en Belgique, de s'informer quotidiennement sur le Vietnam, sa politique, son économie, sa culture et sa perception des événements internationaux.

De la part de toute l'équipe de l'ambassade de Belgique au Vietnam et de la Délégation Wallonie-Bruxelles, nos félicitations les plus chaleureuses pour ce 17e anniversaire et tous nos vœux de succès pour les années à venir.

(L'Ambassade de Belgique

et la Délégation Wallonie-Bruxelles)

Le Courrier qui prend le pouls

En ma qualité de Québécois qui collabore à un projet de coopération internationale dont l'objectif est la valorisation du français en Asie du Sud-Est (VALOFRASE), j'ai la chance de me rendre dans votre merveilleux pays à chaque année depuis dix ans. Or, à chacun de mes courts passages chez vous, rien de tel que la lecture du Courrier du Vietnam pour reprendre rapidement, et en français, le pouls d'un pays en pleine effervescence. La navigation sur votre site web s'avère également utile lorsque je suis au Canada.

Politique, économie, tour du monde, sports, votre petit journal brosse quotidiennement un tableau synthétique de l'actualité vietnamienne, sud-asiatique et même mondiale! Pour un francophone qui veut demeurer branché sur votre réalité, il s'agit d'un outil essentiel.

Bravo à toute l'équipe, bon 17e anniversaire et continuez votre excellent travail !

(Richard Langlois

Responsable des relations internationales

Centrale des syndicats du Québec)

Les promesses de l'aube

Arrivé en septembre 1994 au Consulat général de France à Hô Chi Minh-Ville, j'ai vu naître la nouvelle version du Courrier du Vietnam.

Quatre pages un peu austères qui s'inscrivaient dans la préparation du Sommet de la Francophonie et dans l'ouverture des classes et des filières bilingues...

Le "bébé" est maintenant devenu un jeune adulte et ses rubriques variées permettent à tous les francophones qui ne maîtrisent pas encore la langue vietnamienne d'accéder directement à des informations très détaillées sur la vie au Vietnam d'hier et d'aujourd'hui...

Une mine de connaissances à la disposition de tous ceux qui s'intéressent à ce pays : voyageurs, étudiants, commerçants, chercheurs... Résidant à Marseille je n'ai plus le plaisir quotidien d'ouvrir mon Courrier en dégustant un café croissant à la terrasse de l'Idecaf mais la version en ligne me permet de retrouver l'atmosphère d'un pays que j'ai quitté avec regret...

Merci donc au Courrier pour son rôle essentiel : si je pouvais, pour finir, donner à la rédaction deux modestes conseils : s'adresser d'avantage à un public d'élèves et d'étudiants francophones pour qu'ils tirent le meilleur profit des ressources linguistiques et culturelles offertes par cet outil mis à leur disposition... et, tout en traitant les informations avec le sérieux qu'elles méritent, ne pas hésiter à utiliser une langue moins officielle, plus familière et mieux adaptée aux attentes de ces nouvelles générations de lecteurs.

(Jean Charroing

Attaché culturel et de coopération

à Hô Chi Minh-Ville de 1994 à 1998)

Dà Lat, le Courrier et moi

Merci à toi Courrier du Vietnam qui m'a accompagnée durant trois ans à Dà Lat.

Dà Lat, cette petite ville perdue dans les hauteurs qui par son passé garde ce lien étroit avec le français.

Je me suis sentie tout de suite bien parmi des enseignants très motivés, des enfants curieux et une famille vietnamienne extraordinaire.

Dà Lat m'a touchée en plein cœur.

Me sentant un peu isolée par la situation géographique de la ville, c'était toujours un moment particulier et agréable que de recevoir le Courrier du Vietnam.

Grâce à lui, je me sentais connectée en permanence à cette belle histoire qu'est la Francophonie.

Bon Anniversaire et longue vie à toi !

(Marianne Capouet

Ex-conseillère pédagogique AUF/ APEFE à Dà Lat)

Le mot de l'ambassadrice

Je voudrais saluer le Courrier du Vietnam à l'occasion du 17e anniversaire du journal. Je souhaite souligner le rôle du Courrier du Vietnam dans la promotion du français au Vietnam ainsi que du patrimoine de la Francophonie auquel le Canada et le Vietnam sont fiers d'appartenir. L'ambassade du Canada à Hanoi a une longue histoire de collaboration avec le Courrier et j'espère que de nouvelles opportunités de partenariat continueront de s'offrir à nous pour les années à venir.

Je souhaite succès et longue vie au Courrier du Vietnam !

(Deborah Chatsis

Ambassadrice du Canada au Vietnam )

Un hommage appuyé

J'ai eu le plaisir de vivre deux années au Vietnam en 1996 et 1997, années pendant lesquelles j'ai agi à titre de conseiller de programme auprès du Centre régional francophone de formation en Asie-Pacifique (CREFAP).

Le CREFAP, comme organe de l'Agence intergouvernementale de la Francophonie (AIF) à l'époque, devenu Organisation internationale de la Francophonie (OIF) par la suite, œuvrait à la formation d'enseignants de français langue seconde dans toute la région Asie-Pacifique. Situé à Hô Chi Minh-Ville, il s'adressait aux enseignants vietnamiens d'abord, ainsi qu'à ceux provenant du Cambodge, du Laos et de Vanuatu.

Le Courrier du Vietnam m'a accompagné tout au long de mon séjour au CREFAP pour au moins trois excellentes raisons : premièrement, pendant toute la période où j'ai vécu au Vietnam, le Courrier, comme unique quotidien de langue française dans ce pays, a comblé une partie de mes besoins personnels d'information de tous les jours en français ; ensuite, comme membre de la communauté internationale francophone, - je suis Québécois -, j'ai grandement apprécié ce journal qui rendait compte de l'existence de la réalité francophone dans la région Asie-Pacifique : en effet, il a joué un rôle important pour faire connaître la Francophonie au Vietnam et lui permettre d'exprimer sa vitalité francophone; enfin, sur un plan plus spécifiquement professionnel de pédagogue, l'utilisation du moyen qu'offrait un journal en français pour l'apprentissage du français a facilité la tâche de tous les enseignants qui ont œuvré au CREFAP en utilisant le Courrier du Vietnam comme outil pédagogique.

Appelé à d'autres fonctions à la Délégation générale du Québec à Paris, j'ai quitté le Vietnam peu après le 7e Sommet de la Francophonie tenu à Hanoi.

Depuis, je suis revenu au Vietnam à quelques reprises. Et c'est toujours avec un grand plaisir et beaucoup d'émotion que je retrouvais son témoin francophone, mon bon ami le Courrier…

Un grand merci à ce Journal qui m'a accompagné durant mon séjour au Vietnam et à quelques occasions par la suite. Avec 17 ans de bons et loyaux services, je tiens à lui rendre un hommage très sincère. Puisse-t-il vivre encore très longtemps pour servir son pays et toute la communauté francophone.

(Claude Lessard

Ancien conseiller auprès du CREFAP,

Consultant en relations internationales

Lac-Brome, Québec, Canada)

Plaisir de te tenir dans mes mains...

Tout d'abord, Joyeux anniversaire, mon journal favori… Je me rappelle encore le jour de ta naissance… Quel plaisir de te tenir dans mes mains à

l'époque dans le bar du Métropole à Hanoi où je travaillais déjà depuis plus de deux ans.

Certes, tu étais un peu moche, comme souvent les bébés à la naissance, avec tes quatre pages imprimées sur papier jauni mais rien que le fait de pouvoir lire quelques articles en français déclenchait en moi une immense fierté.

Ensuite, tu as grandi et tu t'es développé grâce à tes parrains et marraines journalistes et tous les amis lecteurs autour de toi qui prenaient bien soin de toi en t'embellissant, te donnant des couleurs et en t'achetant bien sûr.

Tu as connu aussi quelques maladies de jeunesse, des coquilles et des articles parfois bizarres et rigolos mais tu as continué ton bonhomme de chemin et tu es maintenant un ado de 17 ans, déjà bien mûr et bien studieux pour son âge.

Il ne me reste qu'à te souhaiter encore beaucoup d'années de succès, plus de lecteurs encore, toi l'ardent défenseur de la Francophonie au Vietnam.

Je vais moi même fêter mes 20 ans au Vietnam cette année et j'espère que nous resterons encore de fidèles amis longtemps et que tu continueras à illuminer mes matins par tes nouvelles fraîches.

Merci d'exister, merci à toute l'équipe de la rédaction.

(Edouard George

Président Phoenix Voyages Group)

On naît poète, on devient prosateur

Petit poème pour te souhaiter un joyeux anniversaire en ce jour de tes dix-sept ans

Dix-sept ans de vie parmi nous, tes amis, c'est pour nous le plus beau des cadeaux

Bon anniversaire en cette dix-septième année, dix-sept bougies à souffler sur ton gâteau

Heureux anniversaire, nous te souhaitons que du bonheur et de beaux moments

Point de discours d'anniversaire mais un texte poétique sincère pour tes dix-sept ans

Ta fête d'anniversaire est un moment de joie pour ta famille et tes amis présents

Tes seize ans s'en vont, tes dix-huit ans s'en viennent, petit à petit, tu deviens adulte

L'âge n'est rien, la jeunesse est dans le cœur et dans la douceur l'enfant se sculpte

En ce jour d'anniversaire, nous sommes heureux de partager ce moment de joie

Encore une fois, te souhaiter Joyeux Anniversaire est pour nous un intense plaisir

Message d'anniversaire pour toi, bel enfant, tes parents sont fiers de te voir grandir

Poème pour te dire Bon Anniversaire, tendres mots de poésie rien que pour toi

Petit poème pour te souhaiter un joyeux anniversaire en ce jour de tes dix-sept ans

Dix-sept ans de vie parmi nous, tes amis, c'est pour nous le plus beau des cadeaux

Bon anniversaire en cette dix-septième année, dix-sept bougies à souffler sur ton gâteau

Heureux Anniversaire, nous te souhaitons que du bonheur et de beaux moments.

(Tes lecteurs et lectrices cher Courrier du Vietnam)

Ce journal qui séduit

Fenêtre ouverte sur le monde, le Courrier du Vietnam n'a cessé de séduire depuis 17 ans tous les amoureux de la langue française. Unique puisqu'il est le seul au Vietnam à proposer à ses lecteurs francophiles une information en français, il propose par ses rubriques variées des articles qui relatent aussi bien l'actualité nationale qu'internationale. Pour ses 17 ans, je lui souhaite un joyeux anniversaire et salue tous ceux qui contribuent à sa réussite quotidienne !

(Isabelle AdriaensEx-Conseillère pédagogique APEFE

à Buôn Ma Thuôt)

Sur la même longueur d'onde

À l'occasion de cet anniversaire, nous souhaitons envoyer à toute l'équipe du Courrier du Vietnam nos plus chaleureuses félicitations pour avoir été jusqu'ici la seule voix de la Francophonie dans l'univers des journaux écrits au Vietnam et ce jour après jour, de manière tout à fait réussie. Pour être nous mêmes depuis 2002 la seule librairie strictement francophone dans un environnement où prédomine l'anglais comme langue étrangère, nous mesurons parfaitement la somme de ténacité, de courage et de talent nécessaire pour parvenir à ce résultat. Encore une fois félicitations... et avec tous nos encouragements pour l'avenir !

(L'équipe de la Librairie française Nam Phong)

Se régaler sans rien rater

Un journal très important pour moi depuis 17 ans, me servant à garder mes bases car en français.

Important pour la communication en français.

Façon de faire savoir et connaître la cuisine vietnamienne en français

Façon de communiquer et faire savoir l'héritage et la culture, de parler et de faire découvrir des produits.

Encourager par ce départ de la francophonie, pour mieux comprendre le Vietnam, sa culture et ses habitudes, journal de référence.

Félicitations à tous les gens qui se trouvent au départ de cette aventure et très bonne continuation.

À l'aube du millénaire de Hanoi je vous souhaite encore mille ans de transmission pour la jeunesse à venir, sur le Vietnam et le monde. Toute en respectant les autres langues.

(Didier Corlou Chef cuisinier)

9/10/2011