Le chef de l'ONU appelle à tous les efforts pour éliminer la menace nucléaire

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé lundi 26 septembre à utiliser tous les moyens disponibles pour éliminer la menace nucléaire.

>> Nucléaire : l'Iran veut boucler quatre dossiers pour arriver à un accord

>> Nucléaire : la Belgique, en plein doute, ferme son premier réacteur

Une centrale nucléaire à Gundremmingen, en Allemagne.
Photo : AFP/VNA/CVN

M. Guterres a lancé l'appel à l'occasion de la session de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations unies pour commémorer et promouvoir la Journée internationale pour l'élimination totale des armes nucléaires, qui tombe le 26 septembre.

"Nous nous rassemblons en cette journée internationale pour parler d'une seule voix. Pour assurer la défense de notre monde - et de notre avenir. Et pour rejeter l'affirmation selon laquelle le désarmement nucléaire est un rêve utopique impossible", a-t-il dit.

Le chef de l'ONU a souligné que l'élimination des armes nucléaires serait le plus beau cadeau "que nous pourrions offrir aux générations futures".

En fin août, la 10e Conférence d'examen des parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires n'est pas parvenue à adopter un document final.

Exprimant sa déception sur l'échec de cette conférence à parvenir à un résultat substantiel, M. Guterres a promis que nous "n'abandonnerons pas".

"J'appelle tous les États à recourir à toutes les voies de dialogue, de diplomatie et de négociation pour apaiser les tensions, réduire les risques et éliminer la menace nucléaire", a-t-il dit.

M. Guterres a appelé les délégués à l'Assemblée générale à saisir cette opportunité pour prendre un nouvel engagement et travailler à un avenir pacifique.

"Sans élimination des armes nucléaires, il ne peut y avoir de paix. Il ne peut y avoir de confiance. Et il ne peut y avoir d'avenir durable", a-t-il dit. 

Xinhua/VNA/CVN

back to top