Le Venezuela et la Colombie rouvrent leur frontière aux véhicules de marchandises

Le Venezuela et la Colombie ont rouvert lundi 26 septembre leur frontière aux véhicules de transport de marchandises, après sept ans de fermeture partielle et trois de fermeture totale en raison de divergences politiques.

>> Venezuela: des militaires bloquent un pont à la frontière

>> Maduro rouvre la frontière du Venezuela avec la Colombie

Lors d'une cérémonie d'ouverture officielle de leur frontière terrestre, complètement fermée depuis 2019, le 26 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Lors d'une cérémonie en présence du président colombien Gustavo Petro et de représentants de son homologue vénézuélien Nicolas Maduro, un premier camion est passé du Venezuela vers la Colombie à 12h35 (16h35 GMT) en empruntant le pont international Simon Bolivar, situé entre la ville vénézuélienne de San Antonio del Tachira et la ville colombienne de Cucuta.

"Nous reprenons les relations et prenons des mesures fermes pour faire avancer l'ouverture totale et absolue de la frontière entre les peuples frères, a écrit le président vénézuélien sur Twitter. C'est un jour historique et extraordinaire !"

"Nous l'avons fait. Que l'ouverture de la frontière soit synonyme de prospérité pour la Colombie, le Venezuela et l'ensemble des Amériques", s'est félicité de son côté le président Petro, qui a jugé que sa fermeture avait été "un suicide qui ne doit pas se répéter".

Interrogé sur une possible date pour rencontrer son homologue vénézuélien, M. Petro a répondu qu'"il n'y pas de date" fixée pour le moment.

"J'espère que la migration de masse qui venait du Venezuela vers ici, comme autrefois de la Colombie vers là-bas, va désormais pouvoir être ralentie", a-t-il commenté, plaidant par ailleurs pour la "nécessaire intégration de l'économie des deux pays".

"Une autre chanson"

La réouverture de la frontière aux véhicules de transport de marchandises est une première étape en vue du rétablissement complet des échanges commerciaux entre les deux pays, qui pesaient en 2008 près de 7,2 milliards d'USD.

"La fermeture (de la frontière) a fait beaucoup de dégâts (...) Voyons si à partir de maintenant nous pouvons entendre une autre chanson", a commenté Jairo Sayago, un commerçant de 55 ans de San Antonio.

Le Venezuela et la Colombie se partagent 2.200 km d'une frontière à la sécurité souvent précaire.

Les deux pays devaient également reprendre lundi 26 septembre leurs vols directs, entre les deux capitales notamment.

Caracas et Bogota ont formellement repris leurs relations bilatérales le 29 août avec l'installation d'ambassadeurs respectifs dans les deux capitales.

Le Venezuela avait rompu ses relations avec la Colombie en 2019 en rétorsion au soutien de l'ancien président Ivan Duque (droite conservatrice) au leader de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido.

L'élection de Gustavo Petro, premier président de gauche en Colombie, a changé la donne avec une volonté affirmée de normaliser les relations. La reprise de relations diplomatiques et d'échanges économiques était une promesse de campagne de M. Petro.

AFP/VNA/CVN

back to top