Le bouddhisme accompagne le développement du Vietnam

Le IXe Congrès national des délégués de l’Église bouddhique du Vietnam se tient les 28 et 29 novembre à Hanoï. Les participants ont dressé le bilan du mandat 2017-2022 et déterminé les priorités pour le prochain quinquennat.

>> Contributions de l’Église bouddhique du Vietnam saluées

>> Le IXe Congrès national de l’EBV souligne la solidarité et la concorde

>> Ouverture du IXe Congrès national des délégués de l’Église bouddhique du Vietnam

Le président Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors de la cérémonie d’ouverture du IXe Congrès national des délégués de l'Église bouddhique du Vietnam, le 28 novembre à Hanoï. 
Photo : VNA/CVN

Arrivé au Vietnam il y a plus de deux millénaires, le bouddhisme a rapidement été accepté par la population vietnamienne parce qu’il correspond parfaitement avec les valeurs morales, culturelles et croyantes locales. Cette religion a également marqué l’Histoire du Vietnam. Beaucoup de bonzes et bonzesses se sont engagés dans les guerres contre les envahisseurs et dans la réunification du pays. Après la réunification, le bouddhisme était la première religion qui a unifié tous ses courants sous la tutelle de l'Église bouddhique du Vietnam.

Le bilan de 2017-2022

Au cours du mandat 2017-2022, l'Église bouddhique du Vietnam s’est impliquée activement dans tous les mouvements de développement socioéconomique et culturel du pays. Beaucoup de ses membres ont organisé régulièrement des actions humanitaires à destination des groupes les plus vulnérables de la société.

Pendant la crise du coronavirus, des milliers de fidèles se sont rendus dans les épicentres de l’épidémie afin d’aider les professionnels sanitaires à soigner les malades et préparer les repas gratuits pour les personnes dans le besoin. Ils ont également fait don d’équipements sanitaires aux régions les plus démunies du pays.

S’agissant de ses activités extérieures, l'Église bouddhique du Vietnam a adhéré à un grand nombre d’institutions internationales. En 2019, elle a organisé avec succès la cérémonie du Vesak de l’ONU. L'Église bouddhique du Vietnam s’est également employée à agrandir ses filiales à l’étranger. En effet, celles-ci ont incité beaucoup de Vietnamiens de l’étranger à participer aux échanges populaires et à la défense des droits de l’homme et de la liberté religieuse au Vietnam.

Lors de la cérémonie d’ouverture du IXe Congrès national des délégués de l'Église bouddhique du Vietnam, le président de la République, Nguyên Xuân Phuc, a présenté ses profondes reconnaissances à l’égard des bouddhistes vietnamiens.

"Le bouddhisme se développe rapidement au Vietnam et s’implique activement dans les mouvements d’émulation patriotiques. Membre fiable du Front de la Patrie, l’Église bouddhique du Vietnam joue un rôle cardinal dans le renforcement du bloc de grande union nationale", a-t-il souligné.

Les objectifs à atteindre pour 2022-2027

Le IXe Congrès national des délégués de l’Église bouddhique du Vietnam s'est ouvert le 28 novembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Pour le prochain quinquennat 2022-2027, l’Église bouddhique du Vietnam continuera d’œuvrer pour la solidarité et l’harmonie entre les différentes communautés ethniques et religieuses vietnamiennes.

Le bonze supérieur Thich Duc Thiên, vice-président et secrétaire général du Conseil d’administration de l’Église bouddhique du Vietnam, a précisé : "Les bonzes et les fidèles de l’Église bouddhique du Vietnam s'impliqueront activement dans le développement du socialisme au Vietnam et dans l’intégration internationale du pays. Nous mettrons tout en œuvre pour mettre en valeur le patriotisme et consolider l'union nationale". Une autre priorité consiste à promouvoir la culture bouddhique, a ajouté Thich Duc Thiên.

Par ailleurs, pour répondre aux exigences de la mondialisation, l’Église bouddhique du Vietnam s’appliquera à multiplier les échanges culturels et populaires avec ses consœurs internationales.

VOV/VNA/CVN

back to top