14/12/2020 16:10
L’interminable saga du Brexit repart pour un tour : Londres et Bruxelles vont relancer cette semaine leurs interminables négociations en vue d’un accord commercial sans se fixer cette fois de date butoir, avant la rupture définitive le 31 décembre.

>>Londres et Bruxelles prolongent encore le feuilleton du Brexit
>>Londres et Bruxelles pessimistes sur les chances d'un accord commercial
 

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.
Photo : EPA/VNA/CVN


"Malgré l’épuisement après presque un an de négociations, malgré le fait que les délais ont été dépassés à maintes reprises, nous pensons qu’il est responsable, à ce stade, de faire un effort supplémentaire", ont affirmé dans un communiqué commun la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le Premier ministre britannique Boris Johnson.


"Nous avons donc mandaté nos négociateurs pour poursuivre les discussions et voir si un accord peut être conclu, même à ce stade tardif", ont-ils ajouté, à la suite d’un entretien téléphonique.


Les discussions devaient se poursuivre dès lundi 14 décembre à Bruxelles, moins de trois semaines avant la date couperet du 31 décembre. "Beaucoup d’entre nous anticipent totalement qu’il est tout à fait possible que nous soyons obligés de retourner devant le Parlement entre Noël et le Nouvel An pour examiner tout ça et voter s’il y a un accord", a déclaré le député conservateur Mark harper, cité par l’agence britannique pres Association.


Le négociateur européen Michel Barnier doit rencontrer lundi 14 décembre les représentants permanents des 27 à Bruxelles pour les informer de l’état des négociations, a indiqué de son côté le porte-parole de la présidence allemande de l’UE, Sebastian Fischer.


Mme von der Leyden et M. Johnson s’étaient promis mercredi 9 décembre lors d’un dîner dans la capitale belge, de prendre une "décision ferme" sur la poursuite ou non des discussions, embourbées depuis des mois.


Boris Johnson a une nouvelle fois répété que le scénario d’un "no deal", malgré ses lourdes conséquences sur les économies européenne et britannique, restait pour lui le "plus probable".


"Nous allons continuer d’essayer et nous allons essayer de tout notre coeur et nous serons aussi créatifs que possible", a-t-il cependant promis.


Les équipes du négociateur européen Michel Barnier et de son homologue britannique David Frost, qui ont repris leurs échanges dimanche matin 13 décembre après les avoir achevées tard dans la nuit, vont donc continuer leurs tractations, pour l’instant à Bruxelles.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Ninh Binh est prête à accueillir l’Année nationale du tourisme 2021 La cérémonie d’ouverture de l’Année nationale du tourisme 2021 aura lieu dans la soirée du 20 avril au site national spécial de l’ancienne capitale Hoa Lu, dans la commune de Truong Yên, district de Hoa Lu, province de Ninh Binh (Nord).