12/12/2020 16:37
Katherine Tai, américaine d'origine chinoise, prendra les rênes de la politique commerciale américaine sous l'administration Biden, et sa fine connaissance de la Chine sera un atout essentiel pour tenter de désamorcer les conflits entre les deux puissances économiques.
>>La Maison Blanche propose un nouveau plan de relance pour sauver l'économie américaine
>>Biden choisit Lloyd Austin, un ex-général noir, pour diriger le Pentagone


Katherine Tai, nommée par Joe Biden pour le poste de représentant américain au Commerce. Photo : AFP/VNA/CVN 


Katherine Tai, qui remplacera Robert Lighthizer au poste influent de représentant au Commerce (USTR), connaît bien le ministère qui l'attend : elle a défendu les États-Unis devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour les désaccords face à la Chine pendant sept ans, sous l'administration Obama.

Diplômée des universités de Yale et Harvard, elle a aussi arpenté les couloirs de la Chambre des représentants, où elle était avocate commerciale pour la Commission des voies et moyens. Elle connaît donc bien les difficultés de l'adoption d'une loi dans un Congrès divisé, comme cela sera probablement le cas sous Biden.

Elle a d'ailleurs joué un rôle clé dans l'élaboration du nouvel accord de libre-échange nord-américain avec le Canada et le Mexique (AEUMC), ce qui lui a valu d'être recommandée à Joe Biden pour l'USTR par des élus des deux partis, impressionnés par son travail, rapportent des médias américains.

Elle aura la lourde tâche de réparer les relations commerciales avec les partenaires commerciaux des États-Unis, abîmées par quatre années d'une politique agressive du président Donald Trump, qui a notamment donné lieu à plus de deux années de guerre commerciale avec la Chine.

Avec le choix d'une femme d'origine taïwanaise, Joe Biden continue à placer des femmes et des personnes issues de minorités à des postes clé de son gouvernement. Katherine Tai parle le mandarin couramment, et est la première génération de sa famille à être née aux États-Unis.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Quang Nam pourrait devenir la première localité du pays à appliquer le passeport vaccinal La province de Quang Nam au Centre a adressé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme une note officielle demandant la permission d’appliquer le passeport vaccinal. C’est ce qu’a fait savoir dimanche 18 avril Lê Tri Thanh, président du Comité populaire provincial. Si la demande est ratifiée, Quang Nam deviendra la première localité du pays à appliquer à titre expérimental le passeport vaccinal.