11/08/2020 12:01
Donald Trump a brusquement interrompu lundi 10 août une conférence de presse à la Maison Blanche, brièvement placée en confinement, avant de revenir expliquer que le "Secret Service", chargé de protéger le président des États-Unis, venait de tirer sur une personne "à l'extérieur de la Maison Blanche".
>>"Girafes sur tapis rouge" : à Hollywood la fête reprend de plus belle
>>Fusillade dans un centre Walmart : au moins deux morts

La police américaine a bloqué l'entrée de l'avenue de Pennsylvania, près de la Maison Blanche, lors de la fusillade tenue le 10 août. Photo : AFP/VNA/CVN

"La police a tiré sur quelqu'un", a expliqué Donald Trump à son retour devant les journalistes. "Et le suspect est en route pour l'hôpital", a-t-il ajouté.

À la question de savoir si ce suspect était armé, le président a répondu : "D'après ce que je comprends, oui". "C'était à l'extérieur" de la barrière de la Maison Blanche, a-t-il ajouté. "Cela n'a peut-être rien eu à voir avec moi".

Le président des États-Unis donnait son point presse quotidien lorsqu'un agent chargé de sa sécurité s'est approché. "Excusez-moi?" lui a demandé Donald Trump en s'interrompant, avant de quitter calmement la salle une fois que l'agent lui a glissé des explications à l'oreille, suivi par son équipe.

"Secoué ? (...) Le monde a toujours été un endroit dangereux. Ce n'est pas quelque chose de spécial", a répondu le républicain à une question de journaliste, à son retour après plusieurs minutes.

"Je me sens en sécurité avec le Secret Service. Ce sont des gens fantastiques, les meilleurs des meilleurs", a-t-il dit de cette agence fédérale assurant la protection rapprochée du dirigeant des États-Unis et d'autres personnalités politiques américaines. Donald Trump a ensuite repris sa conférence de presse centrée sur la pandémie et l'économie américaine.


APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.