18/05/2022 13:11
La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé mardi 17 mai une autorisation d’utilisation d’urgence pour une dose de rappel du vaccin anti-COVID-19 Pfizer/BioNTech pour les enfants âgés de 5 à 11 ans au moins cinq mois après l’achèvement du processus de primo-vaccination.

>>COVID-19 : près de 13 millions d'enfants États-Unis infectés depuis 2020
>>COVID : l'accord des deux parents demandé pour vacciner les 5-11 ans

Vaccination contre le COVID-19 pour une fille à Los Angeles, aux États-Unis.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le 3 janvier, la FDA avait autorisé l’utilisation d’une seule dose de rappel du vaccin anti-COVID-19 Pfizer/BioNTech pour les jeunes âgés de 12 à 15 ans après la fin du processus de primo-vaccination.

La dernière décision de la FDA signifie que toute personne âgée de 5 ans et plus est désormais éligible à une dose de rappel.

"Bien qu’il ait été largement vrai que le COVID-19 a tendance à être moins grave chez les enfants que chez les adultes, la vague de variant Omicron a vu plus d’enfants tomber malades et être hospitalisés, et les enfants peuvent également ressentir des effets à plus long terme, même après une maladie initialement bénigne", a de son côté déclaré dans un communiqué Robert Califf, le commissaire de la FDA.

"La FDA autorise l’utilisation d’une seule dose de rappel du vaccin anti-COVID-19 Pfizer/BioNTech pour les enfants de 5 à 11 ans afin de fournir une protection continue contre le COVID-19", a-t-il ajouté.


APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.