La culture bio de citronniers gagne du terrain

La province de Long An (Sud) entre dans la saison de récolte de citrons, un des produits vedettes du district de Bên Luc. La culture de cette plante est de plus en plus rentable grâce à des pratiques agricoles bio conformes aux normes internationales.

>> Le Gabon souhaite coopérer avec Long An dans la production rizicole

>> Long An mise sur une exportation durable de durian

>> Comment la high-tech révolutionne l'agriculture à Long An

>> Coup de pouce pour l’agriculture hi-tech de Long An

Dans le district de Bên Luc, la famille de Trân Van Nam récolte des citrons frais sur une superficie de plus de 2 ha avec 2/3 de la production répondant aux normes de bonnes pratiques agricoles (GlobalGAP). Ce fruit de la famille de M. Nam et d'autres agriculteurs est acheté par des entreprises vietnamiennes pour être exporté vers les États-Unis, le Japon, la Chine et la Norvège.

Selon M. Nam, les agriculteurs de la province de Long An se sont liés et organisés il y a de nombreuses années pour que de petits jardins de citronniers se transforment en grands champs de dizaines d'hectares, avec une production durable et une qualité suivant les normes de GlobalGAP, VietGAP, etc. Grâce à cette démarche, les exportations de citrons sont stables, et apportent un revenu conséquent aux agriculteurs.

"Par rapport aux autres fruits, la consommation de citrons à cette période est assez forte. À l’approche du Têt 2023, la plupart des agriculteurs ont produit un volume important de citron de qualités qui sont achetés à un prix élevé", a déclaré M. Nam.

Nguyên Van Hiên, président du conseil d'administration de la Société par actions Chanh Viêt (CHAVI), a déclaré qu’une partie des citrons fraîchement récoltés seront préalablement transformés et emballés pour l'exportation. Le reste sera transformé en une cinquantaine d'autres produits, tels que : poudre de citron vert, citron imbibé de miel, thé au citron… En moyenne, son entreprise exporte près de 10 tonnes de citron frais chaque mois vers certains marchés exigeants comme les États-Unis ou le Japon. Fin 2022, l'entreprise a reçu de nouvelles commandes de Chine, de Norvège et du Moyen-Orient.

Récolte de citrons à Bên Luc.
Photo : CTV/CVN

Appliquer les hautes technologies

Selon le Service provincial de l’agriculture et du développement rural, le district de Bên Luc est en train de devenir la plus grande zone de production de citrons. L'ensemble du district compte 7.000 ha de citronniers, dont 6.500 ha donnent des citrons sans pépins.

La majeure partie de la superficie est soutenue par les entreprises pour suivre un processus de production garantissant les exigences d'exportation. Près de 90% de la production de citron de Bên Luc est exportée vers le Moyen-Orient, l'UE, les États-Unis, le Japon et certains pays voisins.

Long An identifie les citronniers comme une culture clé, apportant une efficacité et une stabilité économique élevée par rapport aux autres cultures. Les citronniers et les produits à base de citron de Long An sont désormais capables d'être compétitifs et d'accéder à de nouveaux marchés exigeants.

Chaque année, le Service provincial de l’agriculture et du développement rural, en collaboration avec les autres organismes compétents travaillent sur les semis, sur comment créer des produits sûrs et de qualité et sur le développement d’un nom de marque. Depuis lors, le revenu des agriculteurs s’améliore et les consommateurs ont de meilleurs produits disponibles", a déclaré Nguyên Thanh Truyên, directeur dudit service.

Le citron fait partie des produits clés de Long An qui sont exportés à l’étranger.
Photo : CTV/CVN

À l’avenir, en plus de soutenir les agriculteurs, les entreprises et les coopératives, notamment dans l’utilisation de hautes technologies, le Comité populaire de la province de Long An continuera à mettre en œuvre des politiques de soutien sur l'octroi de codes de zone de plantation, d'indications géographiques et de construction d'infrastructures. 

Truong Giang/CVN

back to top