Croissance et développement inclusifs, double mission du secteur agricole en 2023

En 2022, les exportations nationales de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques ont établi un nouveau record, malgré la conjoncture internationale défavorable. C'est aussi l'année où le secteur de l'agriculture et du développement rural a obtenu de nombreux résultats en matière d'ouverture du marché dans le contexte de fluctuations mondiales.

>> Nouveau record pour les exportations de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques

>> La digitalisation contribue à promouvoir le développement durable de l’agriculture

>> L’agriculture vietnamienne enregistre une croissance de 3,36% en 2022

L'ouverture du marché crée de grandes opportunités pour la production et l'exportation de produits agricoles. 
Photo : VNA/CVN

Selon le ministre de l'Agriculture et du Développement rural Lê Minh Hoan, le Vietnam a conquis de nombreux marchés exigeants pour les produits agricoles afin de diversifier ses débouchés, ses produits et, en même temps, prouver que des produits agricoles vietnamiens de qualité peuvent pénétrer les marchés les plus exigeants au monde.

L'ouverture du marché crée de grandes opportunités pour la production et l'exportation de produits agricoles, contribuant à la transformation de la structure économique agricole et apportant des avantages aux producteurs.

Selon Lê Minh Hoan, la mission du secteur agricole n'est pas seulement de résoudre le problème de la croissance, mais aussi de préserver des dizaines de millions d'agriculteurs et de travailleurs des secteurs agricole et des services. Le rôle de l'agriculture s'inscrit dans une structure socioéconomique commune.

Sur les orientations pour 2023 et les années suivantes, le ministre Lê Minh Hoan a déclaré que le Vietnam doit être conscient que le secteur agricole sera toujours confronté à des difficultés et des défis. Lorsque le monde change, il est nécessaire d'avoir un plan pour s'adapter de manière proactive. Cependant, ces difficultés ne sont pas à la hauteur des normes de plus en plus strictes des marchés.

Selon le ministre, le Vietnam s'est engagé lors de la COP 26 à la fois à assurer la croissance de sa production et à protéger l'environnement, construire une agriculture responsable et durable, participant à la chaîne de valeur mondiale et au système mondial d'approvisionnement alimentaire. Ces engagements doivent se traduire par des actions concrètes, par la responsabilité des producteurs, des éleveurs, des pêcheurs et des entreprises.

VNA/CVN

back to top