19/05/2022 12:52
La Bourse de Paris a terminé en baisse de 1,20% mercredi 18 mai, perdant pied en deuxième partie de séance avec le retour des craintes sur l'inflation et de ses conséquences sur la croissance et les résultats d'entreprises.
>>Mauvais départ à la Bourse de Paris (-0,52%)
>>La Bourse de Paris conclut une semaine éreintante par un rebond conséquent
>>La Bourse de Paris grimpe de 2,50% mercredi 11 mai

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la bourse de Paris, à la Défense.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice CAC 40 a perdu 77,25 points à 6.352,94 points. La veille, il avait progressé de 1,30%. Après une ouverture en hausse, la cote parisienne a tourné autour de l'équilibre une bonne partie de la séance. Elle a décroché après l'ouverture des marchés américains, avec les principaux indices outre-Atlantique qui perdaient entre 2 et 3% au moment de la clôture parisienne.

"Il y a une validation des craintes par des données économiques réelles", observe Patrice Gautry, chef économiste de l'Union Bancaire Privée, pour qui les frayeurs se portent aujourd'hui "plus sur la croissance que sur l'inflation." Le secteur de la distribution a été notamment touché, avec des résultats mal accueillis aux États-Unis, comme Target (-25% au moment de la clôture parisienne).

En France, Carrefour a perdu 4,42% à 20,10 euros, pire performance de l'indice phare CAC 40, tandis que Casino a reculé de 4,19% à 17,62 euros dans l'indice élargi SBF 120. En zone euro, l'inflation s'est stabilisée à 7,4% sur un an en avril, un niveau qui reste bien supérieur à l'objectif de 2% de la Banque centrale européenne (BCE). Au Royaume-Uni, elle a bondi à 9% en avril sur douze mois, un record en 40 ans.

L'accélération des indices depuis plusieurs mois a poussé les banques centrales à agir de plus en plus résolument, avec des hausses de taux directeurs déjà bien entamées aux États-Unis, et prévues dans les prochaines semaines en zone euro.

Aux États-Unis, le président de la banque centrale américaine Jerome Powell a rappelé mardi 17 mai que son institution devra agir de manière "plus agressive" si l'inflation américaine ne décélère pas assez rapidement. "La communication est beaucoup plus mise en avant par les banques centrales, car les hausses de taux mettent plusieurs mois à avoir un impact pour l’inflation", nuance M. Gautry.

Nouvelle dégringolade pour Orpea

Orpea a plongé de 19% à 27,19 euros mercredi 18 mai à la Bourse de Paris, après des révélations de Mediapart selon lesquelles le groupe privé de maisons de retraite est menacé d'un "scandale financier" à cause d'une société luxembourgeoise qui investissait dans ses résidences et aurait procédé à des "opérations douteuses". Depuis le 1er janvier, le titre a perdu près de 70% de sa valeur. Son concurrent Korian a perdu 4,45% à 19,76 euros.

CMA CGM va prendre pied chez Air France-KLM

Un logisticien aux poches pleines et un groupe aérien à la recherche d'argent frais: CMA CGM et Air France-KLM ont annoncé mercredi l'entrée de l'entreprise marseillaise au capital de l'ensemble franco-néerlandais, assortie d'une coopération dans le fret. Les investisseurs ont salué l'annonce, avec une hausse de 4,87% à 4,16 euros du titre d'Air France-KLM.

Retour du trafic chez ADP

Le trafic des grands aéroports de la région parisienne a nettement progressé en avril, atteignant 73,4% du niveau de 2019, contre 62,3% seulement en février. L'action Aéroports de Paris a bondi de 6,17% à 141,95 euros.

Euronext fait mieux que prévu

L'opérateur boursier européen a présenté mardi 17 mai des résultats trimestriels en forte hausse et supérieurs aux prévisions des analystes, grâce à l'acquisition de la Bourse italienne dont l'intégration se passe comme prévu par le groupe. Son titre a pris 3,85% à 76,60 euros, même s'il reste en recul de 16,05% sur l'année.

Frayeur pour Elior

Après avoir baissé de plus de 10% dans les premiers échanges, le géant de la restauration collective n'a finalement perdu que 0,98% à 3,03 euros, après avoir annoncé une perte massive de 266 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2021/2022.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Hanoï et Vietnam Airlines coopèrent dans le développement touristique  La Compagnie aérienne nationale du Vietnam (Vietnam Airlines) devrait coopérer avec l'Association des agences de voyages de Hanoï et avec le Centre de conservation du patrimoine de Thang Long - Hanoï pour organiser des visites nocturnes de la citadelle impériale de Thang Long. Cette visite serait destinée aux passagers de Vietnam Airlines.