18/05/2022 13:09
La Bourse de Paris a fini sur un franc rebond mardi 17 mai, profitant notamment de statistiques plutôt solides en zone euro comme aux États-Unis pour s'offrir un regain d'optimisme dans un contexte pesant d'incertitudes.
>>Mauvais départ à la Bourse de Paris (-0,52%)
>>La Bourse de Paris conclut une semaine éreintante par un rebond conséquent

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à la Défense, le 21 novembre 2019.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice phare CAC 40 a pris 1,30%, soit 82,42 points à 6.430,19 points, au lendemain d'un petit repli de 0,23%. Depuis le début de l'année, la cote parisienne affiche des pertes de plus de 10%.

"À l'image de la séance de vendredi 13 mai, on est de nouveau dans un rebond technique. Le marché essaye de repartir de l'avant mais cela reste fragile, en l'absence de signaux très clairs d'une inflexion de tendance plus vertueuse", commente Andrea Tuéni analyste de Saxo Banque.

La séance a été rythmée par des publications positives, que ce soit sur la croissance économique de la zone euro, qui a été légèrement revue en hausse à 0,3% au premier trimestre, ou sur l'emploi, qui reste dynamique en France et au Royaume-Uni.

Très attendues, les ventes au détail aux États-Unis ont été également un facteur de soutien étant donné que malgré la hausse des prix, la dynamique de la consommation s'est poursuivie en avril. Le rythme de la production industrielle aux États-Unis a surpris agréablement en ayant accéléré bien plus qu'escompté en avril.

Toutefois, les craintes de récession consécutifs au durcissement des conditions monétaires, outil des banques centrales pour terrasser une forte inflation persistante, restent bien présentes.

"Des phases de stress" sont encore à prévoir sur les marchés tant que toutes ces peurs ne se sont pas apaisées, estime M. Tuéni.

Les investisseurs surveilleront de près les interventions du patron de la banque centrale américaine Jerome Powell et de la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde dans la soirée pour affiner leurs anticipations de remontée des taux.

Engie en tête du CAC 40

L'action Engie a bondi de 5,33% à 12,25 euros, après la révision à la hausse des prévisions financières annuelles du groupe mardi 17 mai, lors de la publication des résultats du premier trimestre dans un contexte de flambée des cours de l'énergie. Engie s'attend désormais un résultat net récurrent pour 2022 situé entre 3,8 et 4,4 milliards d'euros, contre 3,1 à 3,3 milliards auparavant.

Thales se renforce dans la cybersécurité

Thales (+1,36% à 115,45 euros) a annoncé avoir signé un accord définitif pour acheter deux sociétés espagnole et luxembourgeoise, S21sec et Excellium, afin de renforcer son activité dans la cybersécurité.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.