15/03/2021 11:12
L'Inter Milan, pragmatique contre le Torino (2-1) dimanche 14 mars, construit victoire après victoire son premier scudetto depuis 2010 mais la Juventus et le revanchard Cristiano Ronaldo, auteur d'un triplé à Cagliari (3-1), n'ont pas encore abdiqué.
>>Italie : la Juve renoue avec la victoire face à Spezia, Ronaldo égale Pelé
>>Italie : la Juve sans joker derrière l'Inter et Milan

L'attaquant portugais de la Juventus Turin, Cristiano Ronaldo, ouvre le score contre Cagliari, le 14 mars à la Sardegna Arena à Cagliari.
Photo : AFP/VNA/CVN

Attendue au tournant après l'élimination surprise en Ligue des champions, la Juve (3e) montre qu'elle défendra jusqu'au bout un titre qu'elle détient depuis 2012, même si les dix points de retard (avec un match en retard) sur les Nerazzurri commencent à peser à la mi-mars.

L'AC Milan (2e) a en revanche encore flanché à San Siro et concédé contre Naples (0-1), en clôture de cette 27e journée, une défaite qui semble sonner le glas de ses espoirs de titre, avec neuf points de retard sur l'Inter.

Ronaldo marche sur Cagliari 

Cristiano Ronaldo, cible des critiques après l'élimination contre Porto, a répliqué par un triplé, qui lui permet, avec 770 buts désormais en matchs officiels, de battre le record Pelé (767). La légende brésilienne l'a immédiatement félicité.

Dans le dernier stade italien où il n'avait encore jamais réussi à marquer, CR7 a signé son second "hat trick" en Serie A depuis son arrivée en 2018 (deux fois contre les Sardes) : une tête pour commencer (10e), un penalty obtenu et transformé pour continuer (25e) et une frappe croisée du gauche pour finir (32e).

Le Portugais aurait toutefois pu aussi quitter le terrain à 1-0 : auteur d'un pied en avant dangereux sur le gardien sarde Alessio Cragno, touché au menton, il s'en est bien sorti avec seulement un jaune (14e).

Avec 23 buts, Ronaldo conforte sa première place au classement des buteurs devant l'attaquant de l'Inter Milan, Romelu Lukaku (19 réalisations).

"C'est un privilège de l'avoir avec nous, on se le garde, il fait partie du futur" de la Juve, a assuré le directeur sportif de la Juve, Fabio Paratici, en réponse à des rumeurs évoquant des envies de départ de CR7 après la nouvelle désillusion européenne.

L'Inter court vers le titre 

Les Nerazzurri, sur orbite pour mettre fin à neuf ans de règne de la Juventus, s'en sont encore remis à Romelu Lukaku et Lautaro Martinez.

"Big Rom" a ouvert la marque sur un penalty obtenu par l'Argentin (62e) puis Lautaro Martinez a mis le but de la victoire (85e) après l'égalisation du Torino par Antonio Sanabria (70e).

L'attaquant belge de l'Inter Milan, Romelu Lukaku, ouvre le score sur pénalty face au Torino, lors de leur match de Série A, le 14 mars à Turin.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'Inter Milan reste fidèle à la ligne "pragmatique" adoptée depuis l'élimination en Ligue des champions en décembre, efficace à défaut d'être flamboyante : huitième victoire de suite et désormais quelques jokers en poche pour les onze dernières journées. "On a démontré une nouvelle fois que nous étions prêts pour des choses importantes", selon Lautaro Martinez.

Milan et Rome trébuchent 

Milan et la Roma, trois jours après la Ligue Europa, ont eux payé la débauche d'énergie contre Manchester United (1-1) et le Shakhtar Donetsk (3-0).

Les Rossoneri continuent de perdre des matches importants à San Siro en 2021 : après la Juventus (1-3), l'Atalanta (0-3) et l'Inter (0-3), c'est le Naples de Gennaro Gattuso, sur une pelouse qu'il a tant arpentée comme joueur, qui en a profité.

Sous les yeux de Zlatan Ibrahimovic, toujours blessé, un Naples solide a fait la différence en début de seconde période sur un contre conclu par Matteo Politano (49e). Et se relance dans la bataille à la Ligue des champions en rejoignant la Roma (5e ex aequo), leur adversaire le week-end prochain à l'Olimpico.

Les Giallorossi se sont en effet fait surprendre par le relégable Parme (0-2), en cédant sur la première accélération des Parmesans (9e, Valentin Mihaila). "Une équipe qui veut aller en Ligue des champions ne peut pas prendre des buts comme ça", a regretté leur entraîneur Paulo Fonseca.

Parme, qui a doublé la mise après la pause sur penalty, n'avait plus gagné en championnat depuis trois mois et demi (et 17 matches). Les Parmesans (19e) reviennent à trois points du premier non relégable, Cagliari (17e).

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.