l’an prochain, affirme Elon Musk" />
Grâce aux réductions de coûts, Twitter "va s'en sortir" l'an prochain, affirme Elon Musk

Twitter "va s'en sortir" l'an prochain grâce aux mesures d'économies drastiques mises en place par Elon Musk depuis sa prise de contrôle de Twitter, a avancé l'entrepeneur mercredi 21 décembre.

>> Apple menace de retirer Twitter de l'App Store selon Elon Musk

>> Twitter interdit les liens vers des réseaux sociaux concurrents

Le logo de Twitter en octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Avec les changements que nous effectuons, en réduisant massivement les dépenses et en augmentant les revenus tirés des abonnements, je pense que Twitter va s'en sortir, l'an prochain", a déclaré le propriétaire de la plateforme lors d'une conférence en ligne sur le réseau social.

Depuis qu'il est devenu l'actionnaire principal de Twitter, fin octobre, Elon Musk a licencié environ la moitié des 7.500 employés de la société.

Il a annoncé mardi qu'il prévoyait de céder la direction de la compagnie de San Francisco (Californie) dès qu'il aura "trouvé quelqu'un d'assez fou" pour lui succéder.

Il prenait ainsi en compte le résultat d'un sondage qu'il avait lancé dimanche selon lequel 57% des quelque 17 millions d'utilisateurs participants se sont déclarés favorable à son départ.

Celui qui est également aux commandes de Tesla et de SpaceX a indiqué mercredi que, selon ses projections, le réseau social pourrait réaliser un chiffre d'affaires d'environ 3 milliards de USD l'an prochain.

Si ce chiffre se confirmait, il équivaudrait à une contraction de 41% par rapport aux revenus réalisés en 2021.

Selon le milliardaire, si aucun changement n'avait été effectué dans la structure des coûts de Twitter, l'entreprise aurait dépensé entre 6 et 6,5 milliards d'USD en 2023.

Ce total intégre le paiement d'une partie du principal et des intérêts relatifs aux emprunts contractés par Elon Musk pour racheter Twitter et qui doivent désormais être honorés par le groupe, et non par l'entrepeneur.

Il évalue ce versement à environ un milliard et demi d'USD pour la seule année prochaine.

Le réseau social risquait ainsi de finir l'année 2023 avec une trésorerie réduite de trois milliards d'USD environ, selon les estimations du nouveau patron.

"Ce n'est pas bon", a commenté Elon Musk, "dans la mesure où Twitter dispose (actuellement) d'un milliard de dollars en cash".

Pour peu que ces projections se concrétisent, il aurait fallu que le dirigeant et ses co-actionnaires renflouent la société, faute de quoi elle risquait de se retrouver en cessation de paiements.

"On serait mort", a-t-il dit d'une telle situation.

"C'est pour cela que j'ai passé les cinq dernières semaines à réduire les coûts comme un dingue", a affirmé M. Musk lors de la conférence.

Il a comparé la situation de Twitter à son arrivée à celle d'"un avion qui fonçait vers le sol à toute vitesse avec les réacteurs en feu et des commandes qui ne fonctionnent pas".

AFP/VNA/CVN

back to top