12/06/2015 18:39
Le procureur de Marseille, Brice Robin, a rencontré le 11 juin à Paris les proches des victimes de l'accident de l'avion de la Germanwings, pour certains en colère face au retard pris dans le rapatriement des dépouilles dans leur pays.
>>Un vol Germanwings perturbé par une fausse alerte à la bombe

Le procureur de Marseille, Brice Robin (gauche), et le colonel de gendarmerie François Daoust, responsable de l'enquête sur le crash de la Germanwings.
Photo : AFP/VNA/CVN

Près de trois mois après la tragédie, seuls les corps de 44 victimes allemandes ont été transférés outre-Rhin, par un vol spécial de la Lufthansa mardi 9 juin.

Un deuxième vol doit rapatrier une trentaine de cercueils de Marseille à Barcelone le 15 juin, a annoncé mercredi 10 juin Lufthansa, maison-mère de Germanwings.

L'accident a entraîné la mort de 150 personnes, dont 72 Allemands et 50 Espagnols. Les victimes étaient originaires de 18 pays de tous les continents.

Au cours de sa rencontre avec les familles, le procureur de Marseille, qui a la charge de l'enquête, a précisé qu'il évoquerait "les procédures d'identification" et de "rapatriement des corps", ainsi que "la restitution des effets personnels identifiés ou non identifiés".

M. Robin tiendra également une conférence de presse dans un local appartenant au ministère des Affaires étrangères, aux côtés du colonel Simon-Pierre Delannoy, commandant la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens, et du colonel François Daoust, directeur de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale.

Les proches de 16 lycéens allemands morts dans l'accident-dont les dépouilles ont finalement été transférées mardi 9 juin dans leur ville d'Haltern am See (Ouest du pays) - avaient fait part la semaine passée de leur colère face au retard pris dans le rapatriement, annoncé dans un message "lapidaire" de Lufthansa.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.