23/08/2021 18:01
Quel match fou ! Le Real Madrid a été surpris dès la deuxième journée de Liga par Levante (3-3) dimanche 22 août, offrant la première place provisoire du classement à l'Atlético, court vainqueur d'Elche 1-0 en soirée.
>>Espagne : le Barça séduit, sans Messi
>>Foot : Messi et le Barça, l'histoire d'amour prend fin

L'entraîneur italien du Real Madrid, Carlo Ancelotti, lors du match nul de LaLiga contre Levante (3-3), le 22 août à Valence.
Photo : AFP/VNA/CVN

Premier couac pour Carlo Ancelotti : l'entraîneur italien, qui a pris le flambeau de Zinédine Zidane sur le banc merengue, a essuyé son premier coup dur sur le terrain de Levante, qui a créé la sensation de la 2e journée en Espagne.

Les hommes du technicien italien ont pourtant ouvert le score dès la 5e minute, grâce à une lumineuse passe en profondeur de David Alaba pour Karim Benzema, qui a patienté avant de remettre en retrait pour Gareth Bale.

Mais c'est au retour des vestiaires que la partie s'est emballée : en moins de dix minutes, Levante a égalisé puis pris les devants. D'abord par Roger Marti, à la suite d'un ballon contré (46e), puis par José Campaña, trouvé au second poteau pour une reprise de volée pure (57e).

Vinicius, quel régal ! 

Heureusement pour "Carletto" et pour les Merengues, Vinicius était dans un grand soir : le jeune Brésilien, entré en jeu à la 59e à la place d'Eden Hazard, a gommé en 30 minutes tous les reproches qui lui étaient jusque-là adressés sur son imprécision.

Il a d'abord conclu un ballon vertical et millimétré servi par Casemiro d'un piqué croisé (73e) pour ramener les siens à 2-2.

Puis après le nouveau but de Rober Pier, involontairement servi par la tête de David Alaba (79e), Vinicius a profité d'une passe de Karim Benzema pour signer le bijou de la soirée : un ballon piqué et brossé qui a caressé le poteau avant de pénétrer dans les filets pour l'égalisation finale (3-3, 85e).

L'attaquant gallois Gareth Bale (centre), après avoir ouvert le score face à Levante, lors de leur match de Liga, le 22 août à Valence.
Photo : AFP/VNA/CVN

C'était juste avant le carton rouge direct adressé au gardien de Levante Aitor Fernandez pour une faute de main hors de sa surface après être monté sur un corner.

"Il doit continuer à marquer en débordant, sur les un-contre-un, en attaquant la surface. Avec ces qualités, il pourra marquer beaucoup de buts. Il a aussi marqué le match par sa fraîcheur. Il l'a très bien fait sur les deux premiers matches. Il se place comme un joueur important, évidemment. Le problème n'est pas là. Ce qu'on a raté aujourd'hui (dimanche 22 août), c'est en phase défensive, pas en attaque", a réagi Ancelotti en conférence de presse.

Un spectacle fou qui a fait la joie des locaux et la déception de joueurs de la "Maison blanche". Ancelotti devra vite trouver la solution pour limiter les soucis défensifs, notamment avec Lucas Vazquez, signalé sur les deux premiers buts adverses... et remplacé par Dani Carvajal, de retour sur les pelouses sept mois après sa blessure aux ischio-jambiers.

L'"Ange" Correa 

Côté Atlético, l'"Ange" buteur des Colchoneros a encore frappé. Alors qu'il avait déjà volé à la rescousse de son équipe lors du succès inaugural chez le Celta Vigo le week-end dernier avec un doublé (2-1), Angel Correa a encore marqué dimanche, de l'extérieur du pied droit, profitant d'une sortie complètement ratée du gardien d'Elche Kiko Casilla (39e).

Il permet aux "Rojiblancos" de battre Elche 1-0 et de prendre provisoirement la tête du classement de la Liga.

Avec trois réalisations en deux matches, le petit attaquant argentin est actuellement le co-meilleur buteur de Liga, avec Vinicius. Il a marqué huit buts sur ses huit derniers matches avec l'Atlético à cheval sur les deux saisons.

La fête a bien recommencé pour le champion d'Espagne en titre, qui a enfin pu présenter son trophée à son public dimanche 22 août, dans un Metropolitano qui a retrouvé des supporters (24.926) pour la première fois depuis dix-huit mois.

Des supporters qui ont pu assister à la première titularisation de leur recrue majeure de l'intersaison: Rodrigo de Paul. Le milieu de terrain international argentin, tout récent vainqueur de la Copa America, a été volontaire, n'a pas rechigné à aider aux taches défensives, et a offert une belle passe décisive sur le but de son compatriote.

Côté Elche, c'était aussi la première entrée en jeu de l'ancien attaquant argentin de Marseille Dario Benedetto, arrivé seulement en début de semaine sur la côte valencienne. Il a remplacé Pere Milla à la 63e.

Dans l'après-midi, la Real Sociedad, qui retrouvait elle aussi son public à Anoeta, a réussi à battre sur le même score le Rayo Vallecano, fraîchement promu en Liga.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Ka Lu, musée à ciel ouvert de la culture des Vân Kiêu Situé à 8 km à l’ouest du district de Dakrông, dans la province de Quang Tri, au Centre, le complexe de tourisme communautaire de Ka Lu attire les visiteurs avides de découvrir la culture traditionnelle et authentique de la minorité ethnique Vân Kiêu.