gt;>gt;Les nuits sans étoiles de la prison de Hoa Lo " />
09/08/2020 07:50
Il y a quelques années, Hanoï était surtout célèbre pour son offre patrimoniale et sa vie nocturne était quelque peu en retrait. Mais depuis l’essor de ses activités commerciales nocturnes, Hanoï by night est devenu une vraie réalité.

>>Économie "by night", mine d'or à exploiter
>>Les nuits sans étoiles de la prison de Hoa Lo

Marché nocturne de la rue Hàng Dào, à Hanoï.

L’espace piétonnier aménagé autour du lac Hoàn Kiêm (lac de l’Épée restituée) contribue à mettre en valeur le patrimoine historique et culturel de la capitale et insuffle un vent nouveau sur le paysage urbain. Une belle manière de diversifier également l’offre touristique de la ville et d’inviter les visiteurs des quatre coins du globe à vivre une expérience locale typique dont ils se souviendront et qui les incitera à en parler autour d’eux.

De nombreux atouts

Le Vieux quartier est la plus grande attraction touristique de Hanoï. Situé dans le centre-ville, il abrite de nombreux sites culturels et historiques. En journée, les touristes découvrent son architecture, le patrimoine bâti de ses anciennes rues, sa gastronomie, la vie quotidienne de ses habitants et les objets d’artisanat fabriqués dans des villages de banlieue. La nuit, le "Hanoï des 36 rues et corporations" s’anime davantage et les rues se noircissent de monde...

Faisons donc un tour dans cet espace festif pour mieux comprendre la vie de Hanoï, prendre son pouls et découvrir sa culture ô combien charmante. Un des hauts lieux du Vieux quartier est le bien nommé "carrefour international" des rues Ta Hiên - Ma Mây - Luong Ngoc Quyên. Longue de quelques centaines de mètres seulement, la rue Ta Hiên affiche une belle brochette de vieilles maisons du début du XXe siècle aux façades jaunies, rénovées il y a quelques années.

Une fois au Vietnam, il faut déguster des spécialités de la vie nocturne hanoïenne. 

Alors qu’elle semble endormie en début de matinée, le "carrefour international" devient extrêmement animé en soirée. Les petits tabourets en plastique sont tous occupés et les joyeux noctambules ne savent plus où donner de la tête tellement les attractions sont nombreuses. Les stands de bière pression sont bondés et les vendeurs proposent des spécialités typiques de la vie nocturne hanoïenne : cacahouètes bouillies, calmars grillés, nem chua (hachis de porc fermenté), rouleaux de printemps, frites, pho xào bò (nouilles de riz sautées au bœuf), chim quay (cailles grillées) et ôc luôc (coquillages cuits à la vapeur)... La boisson typique est la bière pression et bon marché, d’où le surnom de Ta Hiên : la "rue de la bière".

Depuis l’ouverture du marché nocturne, la fréquentation du centre-ville, tant par les locaux que par les visiteurs étrangers, a décuplé. Les vendredis, samedis et dimanches soirs, la rue Hàng Ngang qui va du lac Hoàn Kiêm au marché Dông Xuân, et les nombreuses rues transversales, s’encombrent d’échoppes rutilantes qui vendent toutes sortes de babioles et attirent les curieux, une brochette de viande ou un verre de nuoc mía (jus de canne à sucre) à la main.

Le marché nocturne du Vieux quartier se distingue aussi par ses activités culturelles et artistiques originales. Sur les trottoirs des carrefours, se montent des scènes improvisées, où se produisent des comédiens - professionnels ou amateurs - généralement vêtus de costumes traditionnels. Formant un cercle autour de la scène, les spectateurs peuvent ainsi profiter, entre autres, des airs folkloriques de chèo - théâtre populaire, de ca trù - chant des courtisanes, ou de hát xâm - chant des aveugles…, et tout cela gratuitement.

Ta Hiên - Ma Mây - Luong Ngoc Quyên est le "carrefour international" de la capitale.

Depuis 2016, la ville autorise à titre expérimental certains bars et restaurants dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm à rester ouverts jusqu’à 02h00 du matin pour répondre aux besoins de divertissement des touristes. Toutefois, ces établissements doivent remplir des critères exigeants en matière de propreté, de pollution sonore, de sécurité et d’ordre social et ne doivent pas affecter la vie des habitants du quartier.

Un immense potentiel

L’économie nocturne est un fort moteur de développement  touristique à Hanoï. Selon le Comité populaire de l’arrondissement de Hoàn Kiêm, depuis le lancement des activités économiques nocturnes, le nombre de voyageurs internationaux a connu une croissance rapide. Ce chiffre a atteint près de 1,4 million en 2016 (+2,8% en glissement annuel), 1,95 million en 2017 (+ 30,2%), près de 2,2 millions en 2018 (+12%), et près de 2,5 millions en 2019 (+13%).

La ville doit élaborer un plan de développement de l’économie nocturne pour diversifier son offre et soutenir les autres secteurs économiques. Situé au centre-ville, Hoàn Kiêm a comme atout de concentrer les valeurs culturelles et historiques de la capitale, mais les autres arrondissements de Hanoï s’emploient également à développer leurs activités commerciales nocturnes. Par exemple, l’arrondissement de Tây Hô a instauré un espace arts et gastronomie dans la rue piétonne Trinh Công Son.

"L’économie nocturne peut apporter une contribution importante à la croissance du PIB et créer des emplois. Elle est un moteur de croissance du secteur du tourisme", partage le Dr Vu Dinh Anh, de l’Institut d’études du marché et des prix. 


Les activités nocturnes attirent les touristes 
 
Le gouvernement s’emploiera, à titre expérimental, au développement de l’économie nocturne dans certaines zones urbaines et dans les principaux centres touristiques du pays tels que Hanoï, Huê, Dà Nang, Hôi An, Dà Lat, Hô Chi Minh-Ville et Phú Quôc. Les activités économiques de la soirée et de la nuit (shopping, restauration, divertissement, sport) devraient stimuler la croissance du tourisme dans les années à venir. L’économie nocturne  est un élément indispensable dans les zones urbaines et grandes villes touristiques. Si la rue Bùi Viên à Hô Chi Minh-Ville, réputée pour son animation 24h/24, est surnommée "rue des Occidentaux", les marchés nocturnes et rues piétonnes d’autres villes attirent également bien des touristes. 
 

Texte et photos : Mai Huong - Phuong - Dat/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Une campagne de communication pour stimuler le tourisme Une campagne de communication sur le thème "Bonjour Hô Chi Minh-Ville" se déroulera d’octobre à fin janvier pour promouvoir l’image d’une Hô Chi Minh-Ville sûre et conviviale et stimuler la demande touristique intérieure.