12/05/2019 09:05
Conscientes des effets néfastes de la "pollution blanche", les enseignes de supermarchés Saigon Co.op, Big C, Lotte Mart sont pionnières dans l’utilisation d’emballages non plastiques. Ce sont ainsi les feuilles de bananier qui servent à envelopper les légumes.
>>Combat contre les déchets plastiques: l’heure est à l’urgence
>>Un café aux objets recycles au cœur de Hanoï

Des herbes aromatiques enveloppées par les feuilles de bananier dans l’étale de légumes au supermarché Co.op Mart à Hô Chi Minh-Ville.
L’usage des produits respectueux de l’environnement est une tendance inévitable dans le contexte de pollution plastique gravissime au niveau mondial. Au Vietnam, des supermarchés commencent à s’engager dans ce combat.

À Hô Chi Minh-Ville, un supermarché Lotte Mart du 7e arrondissement a été le premier à utiliser, en mars dernier, des feuilles de bananier fraîches pour emballer les herbes aromatiques au lieu des films alimentaires en chlorure de polyvinyle. Co.op Mart, Co.op Xtra, Co.op Food, Co.op Smiles dans la mégapole du Sud, et dans des provinces centrales de Binh Thuân, Binh Dinh, Quang Nam lui ont emboité le pas. Et la chaîne Big C s’y est mise en avril.

Fraîcheur et esthétique

L’initiative de ces supermarchés est saluée par les clients. Au stand des légumes de Lotte Mart Dông Da (Hanoï), Thanh Huyên, domiciliée dans la rue Tây Son, s’enthousiasme en prenant une botte d’asperges vertes emballée dans des feuilles de bananier fraîches. "C’est un choix intelligent car il permet de réduire la dépendance au plastique. Je salue ce remplacement", exprime-t-elle.

Interrogé sur cette nouveauté, un représentant de Lotte Mart précise que la substitution concernera dans l’immédiat les légumes. "Les feuilles de bananier sont convenables car elles permettent de préserver la fraîcheur des légumes sans influencer leur qualité. De plus, leur source d’approvisionnement est stable et les prix bon marché", estime-t-il, ajoutant que Lotte Mart a l’intention d’appliquer cette avancée dans tout son réseau et pour d’autres produits frais.

------------------------------
D’après les experts en environnement,
chaque seconde, un sac plastique est jeté dans la nature.
Il faudra 500, voire 1.000 ans pour qu’il se décompose.  
-----------------------------------------------------------------------

 
Quant à l’enseigne Saigon Co.op, un représentant affirme qu’après des essais concluants dans les Co.op Xtra, Co.op Food, Co.op Smiles, il a été décidé de l’étendre au sein de tout le réseau. "Nous voulons remplacer les sacs plastiques par ces emballages naturels. C’est la manière la plus efficace pour réduire progressivement la dépendance au plastique et élever la responsabilité des supermarchés et  consommateurs vis-à-vis de l’environnement", indique-t-il.

La feuille de bananier, par sa couleur, donne une vision attractive aux légumes.

Outre les feuilles de bananier, Big C utilise aussi depuis quelques années des sacs réutilisables et biodégradables. En outre, à Hanoï, cette enseigne propose depuis mars des sacs en amidon de maïs. Pour Lotte Mart, il a annoncé l’application prochaine d’emballages pour aliments cuits confectionnés en bagasse de canne à sucre (résidu de la canne à sucre après extraction du jus). À partir de mai prochain, Saigon Co.op arrêtera la vente des pailles plastiques dans l’ensemble du pays, a annoncé le 9 avril son directeur adjoint Nguyên Anh Duc.

Compliments du Premier ministre

À la nouvelle de cette initiative de supermarchés d’utiliser des feuilles de bananier comme emballages, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc leur a adressé, le 4 avril, une lettre de compliments, appréciant cette mesure pour réduire le rejet de déchets plastiques dans la nature. "Au nom du gou-vernement, je félicite ces entreprises qui mettent en œuvre une mesure efficace et concrète pour réduire l’impact des sacs plastiques, contribuant activement à changer l’habitude des supermarchés et consommateurs ainsi qu’à élever leur responsabilité dans la protection de notre environnement de vie", écrit-il.

À cette occasion, le dirigeant a appelé les supermarchés, les restaurants, les hôtels à s’unir avec le gouvernement et la société pour réduire l’utilisation du plastique via des actions concrètes. 

Outre les supermarchés précités, plusieurs boutiques de Hô Chi Minh-Ville suivent la tendance, par exemple le kiosque de produits agricoles Tiêm Rau Cua Ba dans l’arrondissement de Binh Thanh. Une boutique de fleurs dans le 1er arrondissement propose aux clients des bouquets emballés dans des feuilles dong (phrynium placentarium) au lieu des feuilles plastiques.

Texte et photos: Linh Thao - Quang Châu/CVN
  
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Les entreprises œuvrent pour le développement durable du tourisme Selon l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, au cours de ces deux dernières décennies, un développement impressionnant du secteur touristique national a été constaté.