21/10/2019 11:56
Cette année, c’est Perpignan, une ville située dans le Sud de la France, qui accueillait les 17 et 18 octobre la ''Découverte gastronomique du Vietnam''. Organisée pour la première fois par le département UNESCO du ministère vietnamien des Affaires étrangères, cet évènement aura permis de mettre en lumière toute la richesse et toute la diversité de nos traditions culinaires.
>>Présentation de la gastronomie vietnamienne en France
>>Un cursus universitaire en langue et culture vietnamiennes à Montpellier

Thât Peel Nguyên lors de la ''Découverte gastronomique du Vietnam'' à Perpignan (France). Photo : VOV/CVN

Tous les ans, Thât Peel Nguyên, alias Nguyên Thi Thât, une Viêt kiêu (Vietnamien résidant à l'étranger) arrivée en France en 1959, se rend au Vietnam pour y organiser des concerts et des expositions. Mais elle ne se limite pas à ses domaines de prédilection. Pour elle, tout peut devenir art, y compris la cuisine.

"La musique est une langue universelle, et la cuisine aussi", confie-t-elle. "L’objectif est de célébrer la gastronomie vietnamienne en permettant à certains de nos meilleurs chefs de faire montre de leur talent. Mais l’idée, c’est aussi d’en profiter pour faire découvrir à nos amis français les sites vietnamiens qui ont été reconnus comme patrimoine mondial par l’UNESCO. Je pense que c’est vraiment un événement unique".

Unique, cet évènement l’aura incontestablement été, notamment sur le plan culinaire. Il faut dire que les chefs vietnamiens qui avaient fait le déplacement avaient mis les petits plats dans les grands…

Thât Peel Nguyên partage : "Cette année, on fait quelque chose d’assez particulier parce qu’il y a six chefs, dont Nguyên Thuong Quân, le président de l’Association des chefs du Vietnam (VICA), qui participent à l’évènement. Ils nous présentent des spécialités des trois grandes régions du Vietnam: de Hanoi pour le Nord, de Huê pour le Centre et de Hô Chi Minh-Ville pour le Sud", explique Thât Peel Nguyên.

Désireux de faire découvrir au public français tout le raffinement de la cuisine vietnamienne, Nguyên Thuong Quân avait concocté un menu tout en finesse, un véritable périple gustatif aux étapes enchanteresses. 

"Pour cette découverte gastronomique, ici, à Perpignan, on a voulu choisir des plats vraiment emblématiques de chacune des trois régions", dit-il. "Pour Hanoï, c’est le nem au lotus. Pour Huê, on a pris le +petit four Ram It+, le +banh bôt loc+, les +crêpes khot+. Pour le Sud, enfin, on a retenu le +banh xèo+. Ce sont des plats vraiment très bons, qui résument bien ce qu’est l’art culinaire du Vietnam et que nos convives français apprécient beaucoup".

À noter que les chefs vietnamiens participant à cette découverte ont pu rencontrer certains de leurs confrères français pour partager des expériences. 

Espérons que cette découverte gastronomique en suscitera d’autres ! Il est vrai que la France et le Vietnam ont ceci en commun qu’art de la table et art de vivre sont étroitement liés !

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

Investissement égyptien dans les services de voyage au Vietnam La Sarl Wanna Explore Travel, basée en Égypte, s’est vu remettre le certificat d’investissement pour exploiter des services de voyage, de circuits touristiques et autres services de soutien à la navigation aérienne au Vietnam.