21/06/2021 16:58
L'Auvergnat Rémi Cavagna (Deceuninck) est devenu champion de France de cyclisme sur route, dimanche 20 juin, à Epinal.
>>Championnats de France de cyclisme : Alaphilippe pour une première, Cavagna pour un doublé
>>Cyclisme : Chris Froome de retour sur le Tour de France

La joie de Rémi Cavagna, après avoir remporté le titre de champion de France sur route, le 20 juin à Epinal.
Photo : AFP/VNA/CVN

Rudy Molard et Damien Touzé ont pris les deuxième et troisième places à l'issue de cette course de 242,9 km, à six jours du départ du Tour de France à Brest.

Cavagna, champion de France du contre-la-montre l'an passé, s'est dégagé du groupe de tête à 14 km de l'arrivée pour s'imposer en solitaire.

"Mon objectif était le contre-la-montre, j'étais le favori et j'ai pris une vraie claque même si je sais qu'il y a des circonstances (qui l'expliquent)", a déclaré Cavagna, qui avait perdu son titre jeudi 17 juin.

"La pluie est arrivée à la fin, j'avais eu un peu chaud pendant la course, je me sentais bien et j'ai attaqué", a ajouté l'Auvergnat, qui est âgé de 25 ans.

Cavagna a succédé au palmarès à Arnaud Démare, un sprinteur transformé en équipier sur le circuit sélectif d'Epinal.

Derrière l'échappée de 13 coureurs, partie après une trentaine de kilomètres, Julian Alaphilippe a réagi à 34 km de l'arrivée alors que le groupe de tête comptait près de deux minutes et demie d'avance.

Le champion du monde en titre qui n'a jamais gagné le titre national sur la route, a provoqué une contre-attaque (avec Gaudu, Cosnefroy, Martin puis Madouas et Bernard) avant un regroupement.

Valentin Madouas et Benoît Cosnefroy se sont rapprochés un peu plus, ensuite, dans leur tentative, avec Guillaume Martin. Mais sans parvenir à faire la jonction avant l'attaque de Cavagna à l'entrée du dernier des 16 tours de circuit.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.