08/04/2020 18:29
Mardi 7 avril, le bilan de l’épidémie de nouveau coronavirus en Indonésie a fait état de 2.738 cas de contamination confirmés, avec 247 nouveaux patients recensés en un jour, une hausse record.
>>Wuhan rouvre, l'attente du pic en Europe
>>Vietnam et Laos discutent de la lutte contre le COVID-19

Des agents médicaux prélèvent des échantillons pour le test rapide de COVID-19 dans la province de Java occidental en Indonésie.
Photo: VNA/CVN

Un responsable du ministère indonésien de la Santé, Achmad Yurianto, a ajouté que la maladie a coûté la vie à 12 personnes le 7 avril, portant à 221 le nombre total de décès dus au COVID-19 dans ce pays.

Devant cette situation, le gouvernement indonésien a approuvé la demande des autorités municipales de Jakarta de mettre en œuvre des restrictions à grande échelle afin de freiner la propagation du COVID-19. Jakarta est actuellement la région la plus touchée par la pandémie en Indonésie. Les mesures restrictives comprennent la limitation des événements religieux, des activités socioculturelles et la fermeture des écoles et des lieux de travail.

Le 6 avril, un responsable du gouvernement indonésien a indiqué que le projet de déplacer la capitale indonésienne de Jakarta vers la province de Kalimantan oriental pourrait être retardé par le COVID-19 alors que le gouvernement transférait une partie de son budget aux efforts de lutte contre la pandémie.

Le porte-parole du ministère indonésien de la Coordination des Affaires maritimes et de l'Investissement, Jodi Mahardi, a déclaré qu'il n'y avait pas eu d'autres discussions sur le budget du projet car son ministère concentrait toujours ses efforts sur la lutte contre le COVID-19 sur ordre du président Joko Widodo.

Cette affirmation marque un changement de détermination des principaux responsables du pays qui étaient encore catégoriques il y a trois semaines sur le fait que le projet se poursuivrait malgré la pandémie. Toujours lundi 6 avril, l'Agence indonésienne pour l'évaluation et l'application de la technologie (BPPT) a déclaré qu'elle mènerait des recherches et produirait 100.000 kits de dépistage rapide du SARS-CoV-2 au cours des prochains mois.

L’Agence indonésienne est également en train de développer un ventilateur portable utilisant presque totalement de composants locaux. Le même jour, le ministre indonésien de l'Industrie, Agus Gumiwang Kartasasmita, a annoncé que les entreprises locales renforçaient actuellement leur capacité de produire du matériel médical pour répondre à la demande intérieure ainsi pour exporter.

Au Cambodge, s'exprimant lors d'une conférence de presse tenue le 7 avril, le Premier ministre, Samdech Techo Hun Sen, a déclaré que son pays s'employait à prévenir les cas importés de COVID-19, à freiner la propagation de la maladie dans la communauté locale et à soigner tous les patients pour une guérison complète.

Jusqu’au 7 avril, le Cambodge avait confirmé 115 cas de COVID-19, dont 58 s'étaient complètement rétablis.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.