22/09/2021 12:44
Avec trois clubs brésiliens dans le dernier carré et un intrus équatorien, les demi-finales de la Copa Libertadores, équivalent sud-américain de la Ligue des champions, débutent mardi 21 septembre avec le choc 100% brésilien Atlético Mineiro - Palmeiras.
>>Copa Libertadores : premier arbitrage d'une femme dans le tournoi
>>Football : la Colombie demande le report de la Copa América, la Conmebol refuse

L'attaquant brésilien de Atlético Mineiro, Hulk, après un but contre River Plate en Copa Libertadores, à Belo Horizonte, le 18 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Palmeiras, tenant du titre, aura l'avantage du terrain pour ce match aller (21h30 locales, 02h30 mercredi 22 septembre heure de Paris) dans son stade à Sao Paulo, avant de disputer le retour au Mineirao de Belo Horizonte le 28 septembre.

Mais l'Atlético Mineiro, porté par son flamboyant duo d'attaque Hulk - Diego Costa qui lui permet de caracoler en tête du Brasileirao, aura toutes les armes en main pour faire vaciller les coéquipiers de Felipe Melo, leurs actuels dauphins en championnat brésilien.

Dans l'autre demi-finale, le troisième représentant brésilien, Flamengo, se disputera l'autre billet pour la finale, le 27 novembre au stade Centenario de Montevideo (Uruguay), avec les Equatoriens du Barcelona SC.

Le club de Rio de Janeiro, qui reçoit à l'aller mercredi 22 septembre (21h30 locales, 02h30 jeudi 23 septembre heure de Paris), fait figure de favori face à l'intrus équatorien.

Le "Fla", qui a soulevé la Libertadores en 2019, compte certes plusieurs blessés, mais a surtout reçu deux renforts de poids lors du mercato: le vétéran David Luiz, et Kenedy, prêté par Chelsea.

Le club équatorien, sans noms ronflants dans son onze, cherchera à s'offrir le scalp d'un deuxième club brésilien de rang, après avoir écarté en quarts Fluminense, autre grand club carioca.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.