23/06/2022 15:36
Un cinquième match décisif pour le titre ! L'Asvel s'est imposée face à Monaco mercredi 22 juin (85-68) lors du quatrième match de la finale du championnat de France de basket-ball, et recevra la Roca Team samedi soir 25 juin (20h30).
>>Basket Elite : Villeurbanne étouffe Monaco et égalise 1 à 1
>>Basket : Monaco rejoint Villeurbanne pour une finale de rêve d'Elite

Elie Okobo (centre) lors du match 4 de la finale du championnat de France remporté par son club sur le parquet de Monaco le 22 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Décidément, elles ne parviennent pas à se départager. Après huit matches cette saison, les deux équipes françaises engagées en Euroligue sont à égalité (4-4).

Dans la salle Gaston-Médecin de Monaco, l'Asvel a dominé l'ensemble de la rencontre en suivant deux idées claires : augmenter l'intensité défensive et gagner en adresse derrière la ligne à trois points.

"Quand on met une telle force collective en défense, cela se passe très bien", s'est satisfait TJ Parker, l'entraîneur villeurbannais.

D'emblée, la dissuasion rhodanienne a muselé la Roca Team, forçant l'entraîneur monégasque Sasa Obradovic à prendre un temps mort alors que son équipe était menée 12 - 2.

Mais à l'issue du premier quart-temps, les Villeurbannais menaient déjà 22-9 avec une bien meilleure adresse au tir (60% contre 25% pour l'ASM).

Un coup de chaud de Mike James et Dwayne Bacon, associé à une pression défensive accrue de leur équipe au milieu du deuxième quart-temps, a permis aux Monégasques de réduire l'écart à moins de dix points (30-23).

Mais le rapport de force n'a pas changé au cours du match. L'Asvel est parvenue à trouver des solutions offensives variées : Marcos Knight et Chris Jones ont tous deux inscrit 19 points, prenant le relais d'Elie Okobo, intenable en début de match mais forcé de s'asseoir sur le banc davantage que prévu après avoir pris plusieurs fautes.

William Howard décisif

Outre le trio d'arrière, le facteur déterminant du match fut sans doute William Howard, très adroit derrière la ligne à trois points. Il a inscrit treize points à quatre tirs primés réussis sur cinq tentés, dont un presque au milieu de terrain juste avant la mi-temps.

En face, Alpha Diallo a été invisible, tandis que Dwayne Bacon et Mike James ont joué une partition de soliste. Certes, l'ancien meneur des Nets de Brooklyn a inscrit 34 points, mais il s'est réveillé trop tard dans le match et n'a pas eu un fort impact sur le déroulement de la partie.

"L'équipe manque de cohésion collective. Il manque des joueurs qui sont ensemble et qui regardent ensemble dans la même direction", s'est agacé Sasa Obradovic. "Pourtant, cette direction est claire. Pour gagner des matches importants comme celui-ci, il faut se concentrer sur la défense".

Monaco conserve toutefois une chance de remporter son premier titre de champion de France. Il faudra pour cela s'imposer à l'Astroballe, où la Roca Team reste sur une gifle (91-54).

"On est à domicile. On compte sur une Astroballe en feu. On y est resté onze matches consécutifs invaincus", prévient TJ Parker.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Saigontourist, principal artisan du Le président du Conseil des membres de Saigontourist, Pham Huy Binh, a demandé à ses cadres et employés de tout mettre en œuvre pour relancer l’industrie touristique et développer l’économie nationale.