24/05/2021 19:40
La Jordanie et la Palestine ont appelé dimanche 23 mai à l'intensification des efforts internationaux pour mettre fin à l'occupation israélienne des territoires palestiniens, selon un communiqué du ministère jordanien des Affaires étrangères.
>>À Gaza, l'ONU plaide pour un processus politique et une reconstruction
>>Gaza évalue l'ampleur des dégâts, la diplomatie au chevet de l'après

Débris d'un bâtiment détruit par une frappe israélienne à Khan Younis de la bande de Gaza, le 19 mai.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

L'appel a été formulé lors d'une réunion entre le ministre jordanien des Affaires étrangères Ayman Safadi et son homologue palestinien Riyad al-Maliki, en visite à Amman, au cours de laquelle les deux hommes ont estimé que l'établissement d'une paix juste dans la région s'appuyait sur la résolution de la question palestinienne et la réponse aux droits légitimes des Palestiniens.

Pendant leurs discussions, les deux ministres ont appelé à la coordination et à la consultation continues en vue de mobiliser la communauté internationale à se positionner en faveur de la fin de l'occupation et d'établir la paix sur la base d'une solution à deux États, en accord avec le droit international et l'Initiative de paix arabe.

M. Safadi a souligné le succès des efforts internationaux et régionaux pour mettre fin aux agressions israéliennes dans la bande de Gaza et obtenir un cessez-le-feu. M. Maliki a salué les efforts de la Jordanie pour arrêter les attaques et violations israéliennes contre la mosquée Al-Aqsa et la bande de Gaza, le rôle du pays dans le soutien aux Palestiniens et à leurs droits et son aide humanitaire et médicale.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.