16/04/2017 14:36
La Turquie a commencé à voter dimanche 16 avril pour ou contre le renforcement des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan, lors d'un référendum crucial dont l'issue pourrait remodeler le système politique du pays et redéfinir ses relations avec l'Occident.

>>Explosion dans le sud de la Turquie, plusieurs blessés
>>Erdogan tient un meeting géant à Istanbul à une semaine du référendum
>>La crise entre Turquie et Pays-Bas s'envenime
>>Crise ouverte entre La Haye et Ankara, deux ministres turcs refoulés
 

Une Turque dépose son bulletin de vote dans l'urne lors du référendum sur le renforcement des pouvoirs du président Erdogan, le 16 avril 2017 à Diyarbakir.
Photo : AFP/VNA/CVN 


Quelque 55,3 millions de Turcs sont appelés à se rendre aux urnes pour dire oui ou non à une révision constitutionnelle qui prévoit notamment la suppression du poste de Premier ministre au profit d'un hyperprésident qui concentrerait entre ses mains de vastes prérogatives.

S'il l'emporte, M. Erdogan disposerait d'un pouvoir considérablement renforcé et pourrait en théorie rester président jusqu'en 2029. "La Turquie prendra (dimanche 16 avril) l'une des décisions les plus importantes de son histoire", a déclaré samedi 15 avril M. Erdogan, au cours du dernier d'une très longue série de meetings de campagne pour le référendum dont le résultat s'annonce serré.

Le gouvernement présente cette réforme comme indispensable pour assurer la stabilité du pays et lui permettre d'affronter les défis sécuritaires et économiques. 

Les bureaux de vote ont ouvert à 04h00 GMT à Diyarbakir et dans d'autres villes de l'Est de la Turquie, a constaté un correspondant de l'AFP. Le scrutin débutera à 05h00 GMT dans l'Ouest du pays, notamment à Istanbul et Ankara. "Les résultats s'annoncent bons", a assuré samedi 15 avril M. Erdogan. 

 

AFP/VNA/CVN 




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

À la découverte des pagodes sur le mont Trà Su à An Giang Située au centre du chef-lieu de Nhà Bàng, district de Tinh Biên, province d’An Giang (delta du Mékong), le mont Trà Su est une des destinations attrayantes pour les touristes.