14/03/2017 10:17
Le secrétaire général de l'OTAN, le général Jens Stoltenberg, a appelé lundi 13 mars tous les États membres de l'organisation à remplir leur objectif budgétaire, qui consiste à consacrer 2% de leur PNB à la défense.
>>L'OTAN renforcera la coopération avec l'Arménie (Stoltenberg)
>>OTAN : les États-Unis exigent des preuves de la fiabilité de leurs alliés

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, 13 mars à Bruxelles.
Photo : EPA/VNA/CVN

Au cours d'une conférence de presse, le général Stoltenberg a présenté son rapport annuel 2016, et a salué les progrès déjà réalisés par les États membres en terme de dépenses militaires.

Le rapport révèle que 23 États membres de l'OTAN avaient augmenté leurs dépenses réelles dans le domaine de la défense de 3,8% en 2016.

"Mais il reste encore beaucoup à faire. Le partage des coûts n'est pas encore équitable au sein de l'alliance", a déclaré M. Stoltenberg.

En 2016, cinq nations seulement ont dépensé 2% ou plus de leur PNB dans le domaine de la défense : les États-Unis, le Royaume-Uni, la Grèce, la Pologne et l'Estonie, selon le rapport.

"Il est réaliste de demander à tous les alliés de parvenir au même objectif", toutes les nations de l'organisation ayant en effet convenu de cet objectif au plus haut niveau, a souligné M. Stoltenberg.

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a également souligné l'importance d'un partage équitable des coûts entre les membres de l'alliance au cours de la réunion des ministres de la Défense de l'OTAN le mois dernier.

Le président américain Donald Trump a, quant à lui, appelé à plusieurs reprises les alliés de l'OTAN à "remplir leurs obligations financières".

Lundi 13 mars, au cours de la présentation de son rapport, M. Stoltenberg a également rappelé que l'OTAN avait renforcé sa défense collective en 2016, en déployant notamment quatre groupes de bataille multinationaux en Pologne et dans les trois États baltes.

"Au moins 17 pays alliés différents contribueront à ces quatre groupes de bataille, et nous sommes en bonne voie pour que tous ces groupes soient opérationnels en juin", a déclaré M. Stoltenberg à la presse.

Il a relevé que l'OTAN avait également accompli des progrès dans le domaine de la cyber-défense, ajoutant que les experts de l'organisation avaient en moyenne eu à faire face à environ 500 incidents informatiques par mois en 2016, soit une hausse de 60% par rapport à l'année précédente.

L'OTAN a également entretenu un dialogue politique avec la Russie, et a organisé trois rencontres du Conseil OTAN-Russie au cours de l'année dernière, a-t-il ajouté.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français