05/01/2017 18:24
Les forces irakiennes ont lancé le 5 janvier une offensive pour reprendre des villes contrôlées par le groupe État islamique (EI) dans l'ouest, près de la frontière syrienne, ont indiqué des responsables.

>>Irak : 32 morts dans un attentat à la voiture piégée à Bagdad
>>Irak : frappe près d'un hôpital à Mossoul, possibles victimes civiles

 

Un membre de la division de réaction rapode irakienne à Mossoul, le 4 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Une opération militaire a débuté dans les zones occidentales (de la province) d'Al-Anbar pour les libérer de Daech" (acronyme en arabe de l'EI), a affirmé le lieutenant Qassem Mohammedi, l'un des commandants de l'opération.

"L'offensive est dirigée par la 7e division de l'armée, des unités de la police et des combattants de tribus locales, soutenus par l'aviation de la coalition internationale sous commandement américain", a-t-il précisé.

La première cible de l'opération est la localité de Aanah, suivie de celles de Rawa et de Al-Qaïm (330 km au nord-ouest de Bagdad), les plus à l'ouest du pays sur les rives de l'Euphrate.

"Nos forces ont commencé à avancer depuis Haditha en direction de Aanah", a indiqué M. Mohammedi à l'AFP.

Haditha, à 200 km au nord-ouest de Bagdad, est la troisième ville de la vaste province d'Al-Anbar et se trouve près du deuxième plus grand barrage hydraulique du pays.

Elle a été la cible de nombreuses attaques jihadistes depuis l'offensive fulgurante de l'EI en juin 2014 mais les tribus locales ont réussi à contrer ces agressions.

"L'heure est venue de libérer les zones occidentales", a affirmé Nadhom al-Joughaifi, un commandant des tribus de Haditha.

En 2016, les forces irakiennes ont repris à l'EI de vastes pans de la province d'Al-Anbar, notamment son chef-lieu Ramadi et la ville de Fallouja. Mais la sécurité dans cette large région désertique frontalière de la Syrie, la Jordanie et l'Arabie saoudite reste précaire et des jihadistes circulent toujours dans la province.

Des dizaines de milliers de membres des forces irakiennes sont actuellement mobilisés sur le front de Mossoul (nord), le dernier grand fief irakien des jihadistes, qui ont perdu plus de la moitié des territoires qu'ils avaient conquis lors de leur offensive fulgurante de juin 2014.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Le 7e festival des métiers traditionnels de Huê débute Le 7e festival des métiers traditionnels de Huê 2017 a débuté le 28 avril dans la ville de Huê, province centrale de Thua Thiên-Huê, en réunissant 327 artisans de 40 villages artisanaux et établissements à travers le pays.