03/10/2014 11:40
Depuis quelques années, les embouteillages à Hô Chi Minh-Ville ont tendance à diminuer. Il est prévu que la ville poursuive dans cette voie grâce au lancement de nombreux autres grands projets de transport d’ici à la fin de cette année, lesquels permettront à terme d’améliorer la circulation entre les localités de la région économique de pointe du Sud.

>>Hanoi : une carte mensuelle électronique pour le réseau de bus
>>Les autoponts en acier contribuent à réduire les embouteillages à Hanoi et HCM-Ville

Mise en service de l’autoroute Pham Van Dông de 10 voies pour réduire le trafic sur l'autoroute de Hanoi (Nationale 1A). Photo :  Hoàng Hai/VNA/CVN


En 2010, la ville recensait 54 embouteillages de plus de 30 minutes. Mais en 2013, trois seulement sont survenus et, surtout, depuis le début de cette année, les plus gros embouteillages n’ont pas excédé 30 minutes.

Pour améliorer la circulation urbaine, les autorités municipales ont réorganisé rationnellement les flux du trafic dans de nombreuses rues. Des voies ont été réorganisées, et des séparateurs et nouveaux ponts ont été construits afin de limiter les points de ralentissement des véhicules. La coexistence des différents véhicules - notamment les voitures et les deux roues - a même été réorganisée sur les voies, et le nombre comme la largeur de segments d'axes de forte densité a été augmentée. De nombreuses «rues à problèmes» aux heures de pointe, comme celles de Bùi Thi Xuân - Suong Nguyêt Anh (1er arrondissement), de Nguyên Van Cu - Trân Hung Dao (5e arrondissement), ou encore de Nguyên Van Linh et de Vo Van Kiêt... ne le sont presque plus aujourd'hui.

En outre, la ville a également organisé et coordonné les différentes forces impliquées dans la sécurité routière pour mieux réglementer la circulation dans les 23, rues principales et aux 24 «points noirs» de la ville.

Nguyên Thi Tu, du 10e arrondissement, a déclaré qu’«auparavant, la rue Nguyên Tri Phuong était bloquée tous les jours mais, maintenant, grâce à l’autopont en acier, tout va beaucoup mieux. La ville a également organisé des programmes de sensibilisation pour que les citoyens soient plus responsables afin que tous bénéficient de meilleures conditions de circulation. Et nous sommes heureux que cette dernière se soit améliorée progressivement».

En réalité, la ville a privilégié la réalisation des projets prioritaires parce qu’utiles à la réduction des embouteillages. Et la réussite a été au rendez-vous, par exemple le pont Saigon 2, la première phase du projet de l’espace Tân Son Nhât - Binh Loi - ceinture extérieure, la rocade est, la deuxième phase de l’élargissement de la route interurbaine 25B, l’élargissement de l'autoroute de Hanoi, la construction de 6 nouveaux échangeurs aux principales intersections.

"La ville a bénéficié de plus de 28.300 milliards de dôngs du budget de l’État pour ces projets. Elle a également fait appel à l’investissement privé sous forme de convention BOT, BT...», a déclaré Nguyên Huu Tin, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville.


Un réseau complet entre ville et provinces prend forme

Selon le Service du transport de la municipalité, à la fin de cette année, 34 projets seront lancés à Hô Chi Minh-Ville, dont beaucoup de voies principales prévues pour alléger la pression du trafic en ville tout en la reliant avec d’autres provinces du Sud, lesquelles soutiendront le développement économique régional.

Lancement des travaux de la première ligne de métro Hô Chi Minh-Ville Bên Thanh-Suôi Tiên, d’un coût total de 2,4 milliards de dollars.
Photo: Hoàng Hai/VNA/CVN


Parmi les projets qui devraient être achevés d’ici à la fin 2014 figurent en premier lieu le tronçon An Phu - 2e arrondissement d’une longueur totale d'environ 4,5 km du projet d’autoroute Hô Chi Minh-Ville - Long Thành - Dâu Giây.

Puis le projet de route provinciale 10B de 8,5 km de longueur qui reliera le centre-ville à la province de Long An et ses zones industrielles Duc Hoa et Duc Huê à celles de Lê Minh Xuân et de Tân Tao, ainsi qu’aux quartiers résidentiels de Binh Chanh et de Binh Tân de Hô Chi Minh-Ville), et, plus largement, aux provinces du sud-ouest. À sa mise en service, elle réduira la charge du tronçon de l’arrondissement Binh Chanh de la Nationale 1A et réduira la durée du transport de marchandises entre les provinces du delta du Mékong et Hô Chi Minh-Ville.

Toujours dans l’année, le secteur de la circulation municipale tentera d’achever le dernier tronçon de l’autoroute Tân Son Nhât - Binh Loi - ceinture extérieure de 13,7 km, lequel possède de 6 à 12 voies. Selon les prévisions du Service du transport, environ 40% des véhicules venant de Binh Duong, situé à l’est de Hô Chi Minh-Ville, prendra cette voie pour se rendre au centre-ville, ce qui soulagera la congestion devant la gare routière de l’est et l'intersection de Dinh Bô Linh - Bach Dang, dans l’arrondissement Binh Thanh. Il s'agit d’un grand axe pour relier le centre-ville aux villes-satellites de provinces voisines comme Binh Duong, Dông Nai et Ba Ria-Vung Tàu.

Trung Khánh/CVN








Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte du Festival du chant des amateurs du Sud

Les plages du Vietnam parmi les moins chères du monde En ce qui concerne le coût des repas, de la crème solaire... les plages du Vietnam sont parmi les moins chères du monde, selon l’indice des prix à la plage réalisé par Telegraph Travel sur 310 plages de 70 pays.