12/03/2017 19:58
Lors de la cérémonie de lancement du Secrétariat chinois de la CML, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et des ambassadeurs des pays riverains de Mékong-Lancang étaient présents.
>>Vietnam et Chine boostent leur partenariat de coopération stratégique intégrale
>>Activités de Pham Binh Minh en marge de la conférence Mékong-Lancang

Cérémonie de lancement du Secrétariat national pour promouvoir la coopération Mékong-Lancang le 10 mars à Pékin. Photo : Vinh Hà/VNA/CVN

Le Secrétariat chinois de la coopération Mékong-Lancang (CML) vient de voir le jour le 10 mars à Pékin (Chine).

Les six pays riverains du Mékong-Lancang sont la Chine, le Myanmar, le Laos, le Cambodge, la Thaïlande et le Vietnam.

Le mécanisme de la CML a été officiellement démarré en mars 2016 par le Premier ministre chinois Li Keqiang et des dirigeants des pays le long du fleuve Mékong-Lancang.

Selon le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi, via des discussions, des pays riverains du fleuve Mékong-Lancang ont décidé de créer un Secrétariat au niveau national ou un mécanisme de coordination au 1er semestre de cette année. En plus, en cette année, des premiers préparatifs pour 45 projets de coopération précoce seront achevés. En plus, au 2e semestre, la 3e conférence des ministres des Affaires étrangères de la CML sera organisée en vue de bien préparer la 2e conférence des dirigeants de CML. À ce moment-là, les parties établiront le plan de coopération quinquennal et avanceront les autres projets de coopération concrète dans les 45 projets de coopération précoce.

Des résultats remarquables ont été atteints dans la mise en œuvre de l'ensemble des 45 projets de coopération précoce et l'établissement de groupes de travail conjoints dans des domaines prioritaires clés, par exemple connexion de la communication, développement économique transfrontalier, coopération en matière des ressources en eau, éradication de la pauvreté dans le domaine d’agriculture.

Par rapport aux mécanismes de coopération disponibles dans le bassin du fleuve du Mékong, le plus marquant caractéristique de la CML est le plus efficace. Ainsi, les habitants de six pays riverains peuvent bénéficier des intérêts positifs de cette coopération.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.