15/03/2017 10:45
Le procureur général du Brésil a demandé mardi 14 mars à la Cour suprême (STF) l'ouverture de 83 enquêtes contre des politiciens dans le cadre du méga-scandale de corruption Petrobras, sans dévoiler les noms des personnes visées.

>>Les responsables de Petrobras ont touché 1,3 milliard de dollars de pots-de-vin
 

Siège de Petrobras à Rio, le 22 juin 2010.
Photo : AFP/VNA/CVN


L'enquête concernant Petrobras a pour base les "accords de collaboration noués avec 77 cadres des entreprises Odebrecht et Braskem", accusées de truquer les marchés publics de la compagnie pétrolière d'État Petrobras, a expliqué le bureau du procureur Rodrigo Janot dans un communiqué.


En plus des 83 dossiers envoyés à la Cour suprême, seule habilitée à juger les ministres et parlementaires jouissant de l'immunité, 211 autres demandes d'enquêtes ont été émises auprès d'autres instances judiciaires.

Le géant du BTP Odebrecht, dont Braskem est une filiale pétrochimique, est au cœur du vaste système de versement de pots-de-vins que les plus grandes entreprises du bâtiment du pays avaient monté pour obtenir des marchés surfacturés.

Quelque 6 milliards de réais (près de 2 milliards de dollars) de Petrobras ont été détournés, alimentant entre autres les caisses noires de partis politiques et d'élus de tous bords.

Les confessions explosives d'Odebrecht sont encore sous le sceau du secret judiciaire, qui pourra être levé prochainement par le STF.

Certaines d'entre elles ont néanmoins fuité dans la presse, incriminant directement des proches du président conservateur Michel Temer, qui a pris le pouvoir en 2016, après la destitution controversée de Dilma Rousseff, accusée de maquillage des comptes publics.

Le communiqué du bureau du procureur général indique que Rodrigo Janot a demandé que le secret judiciaire soit levé au nom de la "transparence" et de l'"intérêt public".


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Hô Chi Minh-Ville : faire de la gastronomie un produit touristique phare Le Vietnam propose de nombreuses spécialités culinaires qui séduisent les visiteurs internationaux. Un atout touristique que Hô Chi Minh-Ville cherche à développer.