Une société numérique en devenir

Le 19 novembre 1997, le Vietnam se connectait officiellement à Internet. 25 ans après, force est de constater que le réseau mondial est devenu indispensable à la société, autant dans la vie de tous les jours que dans le futur numérique vers lequel tend le pays.

>> Construire une société numérique inclusive

>> Vietnam et Japon boostent leur coopération dans la transformation numérique

>> Banque : mettre en œuvre la Stratégie nationale sur l’économie et la société numériques

L'Internet a profondément changé la vie des Vietnamiens. 
Photo : BTB/CVN 

En 1991, le professeur Rob Hurle, de l’Université nationale d’Australie, et Trân Ba Thai, de l’Institut des technologies de l’information de Hanoï, effectuaient une expérience qui consistait à relier des ordinateurs en Australie et au Vietnam via une ligne téléphonique. En 1994, cet institut, représenté par la société NetNam, est devenu le premier opérateur Internet du pays, avec pour nom de domaine .vn.

Les jalons majeurs…

Mais il aura fallu attendre le 19 novembre 1997, pour que la population ait officiellement accès à Internet, NetNam et FPT étant les premiers opérateurs grand public du pays, avec des connexions qui se faisaient alors via une ligne de téléphone fixe, au débit limité.

Le changement radical est survenu en 2003, avec l’apparition sur le marché du service de liaison numérique asymétrique ADSL, qui allait permettre des connexions à haut débit et des utilisations parallèles de téléphone et de téléfax.

Le débit de connexion a encore fortement augmenté en 2009, grâce aux câbles optiques FTTH. Au même moment, la société VinaPhone installait son réseau 3G, ouvrant l’ère Internet pour les téléphones mobiles, et marquant le début d’une explosion d’Internet à large bande mobile au Vietnam.

Depuis 2010, les câbles en cuivre ont été progressivement remplacés par des câbles à fibres optiques. Compte tenu de la multiplication et de la diversification des smartphones, les utilisateurs privés ont désormais tendance à utiliser Internet sur leurs équipements mobiles. En 2016 et surtout en 2017, les opérateurs de télécommunications se sont succédés pour mettre en service leur service 4G.

… et les fondements d’une économie et d’une société numériques

De quelques milliers d’utilisateurs au moment de son accession officielle à Internet, sa population internaute du Vietnam est passée aujourd’hui à 68,72 millions de personnes, soit 70,3% de la population nationale. Le réseau est accessible partout, y compris dans les endroits reculés, et est utilisé dans tous les domaines, de la vie quotidienne à la gouvernance électronique. Internet a définitivement fait changer les habitudes et la vie des Vietnamiens, affirme Vu Hoàng Liên, président de l’association Internet Vietnam.

"Le Vietnam compte parmi les 20 pays les plus internautes au monde. Le gouvernement souhaite en profiter pour réussir la transition numérique nationale", indique-t-il.

Le Vietnam est aujourd’hui à l’avant-garde de la transition numérique. La moitié de ses abonnés Internet utilisent désormais le protocole connexion de nouvelle génération IPv6, ce qui place notre pays à la 10e place des pays les plus avancés dans ce domaine.

En outre, avec 72% de sa population utilisant des smartphones, le Vietnam enregistre une croissance de l’économie numérique parmi les plus élevées en Asie du Sud-Est. Cette économie était chiffrée à 21 milliards d'USD en 2021, soit une hausse de 31% sur un an, et une contribution à hauteur de 5% au PIB national. Dans leur rapport intitulé e-Conomy SEA 2021, publié en novembre 2021, les sociétés Google, Temasek et Bain & Company ont prévu que l’économie d’Internet du Vietnam serait la deuxième plus grande en Asie du Sud-Est, représentant 220 milliards d'USD en 2030.

Dans son plan de transition nationale jusqu’en 2025, avec des orientations pour 2030, le Vietnam mise sur les objets connectés (IoT) et la technologie 5G. Il accorde la priorité au développement des infrastructures nationales tout en envisageant de multiplier les câbles optiques sous-marins, afin de devenir l’un des centres de connexion régionale. Tous les abonnés passeront bientôt au protocole IPv6 et le Vietnam sera plus que jamais intégré à la société mondiale de l’information.

VOV/VNA/CVN 

back to top