Éducation
Hô Chi Minh-Ville s'accélère la transformation numérique

Au cours des deux années de pandémie de COVID-19, l'application des technologies de l'information dans le secteur de l'éducation à Hô Chi Minh-Ville a permis des avancées positives.

>> Le leader du Parti exhorte à améliorer l’éducation politique des jeunes de l’Armée

>> Conférence sur l’éducation aux droits de l’homme dans les écoles

Le vice-ministre de l'Éducation et de la Formation, Nguyên Van Phuc,  prend la parole lors de l'événement.  


L'élan de transformation numérique fait toujours face à de nombreuses difficultés. C’est ce qu’ont estimé les participants à la conférence internationale "E-transformation dans l'éducation - Depuis le noyau vers la globalité", organisée par le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville samedi 28 octobre.

Selon les résultats de l'enquête sur les indicateurs de l’utilisation des technologies dans l'éducation à Hô Chi Minh-Ville, 88% des écoles disposent déjà d’une stratégie numérique ou d’un plan pour intégrer l’utilisation des technologies de l'information (TI) dans l'enseignement et la gestion scolaire. 82% des élèves utilisent des appareils numériques de manière sûre et appropriée. En particulier, l'enquête a également indiqué que 78% d’entre eux ont amélioré leur processus d'apprentissage grâce à l'utilisation des TI, que 77% des enseignants ont déclaré que les TI facilitaient la préparation des cours.

Cependant, cette révolution technologique dans l'éducation connaît également de nombreuses limites avec seulement 4% des écoles disposant d'appareils numériques adaptés pour servir les élèves handicapés, et 67% seulement ayant de bonnes connexions Internet. En outre, seulement 42% des enseignants ont déclaré que les ressources numériques sont liées aux manuels scolaires.

Nguyên Bao Quôc, vice-directeur du Service de l'éducation et de la formation de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que la mise en œuvre du programme d’e-transformation dans l'éducation a reçu une attention forte des dirigeants à tous les niveaux, mais comme il s’agit d’un nouveau domaine, il n'existe pas de modèle standard. Par conséquent, sa mise en œuvre nécessite à la fois des recherches et des ajustements.

Selon Nguyên Bao Quôc, pour gérer plus de 1,7 million d’élèves et environ 100.000 enseignants via l’e-transformation, la ville a besoin de ressources humaines très compétentes en la matière, ce qui n’est pas le cas du personnel éducatif actuel.

Aujourd'hui, les données ne sont pas engendrées à partir d'une source centralisée, mais à partir d'une multitude de logiciels et d'appareils. Lorsque les données sont collectées, l’intégration de toutes ces données pour créer des modèles homogènes utilisables pour l'analyse et le traitement est un énorme défi technologique, et ce d’autant plus que les infrastructures technologiques du secteur de l'éducation de la ville ne sont pas encore synchronisées. En outre, les systèmes de stockage et d'analyse de mégadonnées ne répondent pas aux besoins croissants.

Investir dans les infrastructures numériques

L'éducation est également l'un des domaines clés de la stratégie nationale de transformation numérique.

Selon le Service de l'éducation et de la formation de Hô Chi Minh-Ville, bien que l'application des technologies de l'information dans l'éducation ait reçu une grande attention de nombreuses sociétés de logiciels, elle n’est pas adaptée aux orientations ainsi qu'aux caractéristiques du secteur.

Par conséquent, le Service de l'éducation et de la formation doit créer et exploiter lui-même un grand nombre de logiciels en ligne pour soutenir la gestion et l'administration du secteur de l’éducation alors que les ressources humaines en technologie de l'information du Service sont limitées. De plus, le problème de la sécurité des réseaux reste un défi énorme.

Lors de cette conférence, le vice-ministre de l'Éducation et de la Formation, Nguyên Van Phuc, a souligné le rôle de la transformation numérique dans le secteur de l'éducation. Selon lui, la transformation numérique est l'une des tâches clés du secteur dans la période actuelle et l'éducation est également l'un des domaines clés de la stratégie nationale de transformation numérique. Dans le même temps, il a hautement apprécié les résultats de l’e-transformation du système d’éducation de la ville au cours de ces dernières années, en particulier au cours des deux années d'épidémie de COVID-19.

La mise en œuvre d'une transformation numérique nécessite plus de détermination et d'efforts de la part de chaque enseignant et de chaque école.

Cependant, le vice-ministre a également noté que la mise en place d'un programme d'apprentissage en ligne pendant la période COVID-19 est l'une des formes très simples de transformation numérique. L'objectif de l’e-transformation dans le secteur de l'éducation vise à créer un système d'apprentissage en ligne véritablement intelligent avec des supports de gestion d'apprentissage complets au bénéfice à la fois des élèves et des enseignants. Pour cela, des projets spécifiques sont nécessaires. Si chaque école et chaque district conçoivent leur propre projet, il ne sera ni faisable ni efficace, et nécessitera une coordination du Service de l'éducation et de la formation de la ville.

Par ailleurs, le problème le plus difficile n'est pas d’ordre technologique mais humain. Par conséquent, la mise en œuvre d'une transformation numérique nécessite plus de détermination et d'efforts de la part de chaque enseignant et de de chaque école.

Le représentant de la Banque mondiale a également fait des recommandations. Le secteur de l'éducation et de la formation de Hô Chi Minh-Ville doit concevoir des stratégies pour assurer l'adéquation entre la politique et la mise en œuvre. Il doit placer les enseignants et les élèves au centre de la stratégie avec une attention aux classes inférieures pour accroître la cohérence. En particulier, il est important de développer des mécanismes de soutien pour guider les enseignants dans l'utilisation de la technologie. Au niveau politique, il est important de développer et de mettre en œuvre des normes appropriées qui définissent la compétence numérique des enseignants.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

back to top